Jean-François Spricigo reçoit le Prix Nadar Gens d’images 

28 octobre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Jean-François Spricigo reçoit le Prix Nadar Gens d’images 
© Jean-François Spricigo
© Jean-François Spricigo

Pour sa 69e édition, le jury du Prix Nadar Gens d’images s’est accordé sur Nous l’horizon resterons seul, un ouvrage publié par Le Bec en l’air et signé Jean-François Spricigo. Au fil des pages, le photographe propose un récit d’immersions sur l’île de La Réunion, à Mayotte et en Guyane

Instigué en 1955 par l’association Les Gens d’images, le Prix Nadar récompense chaque année un livre de photographie publié par une maison d’édition française au cours des mois précédents. Pour cette édition 2023, les membres du jury ont découvert 136 ouvrages, estimés aussi bien pour leur contenu que pour leur forme. C’est Nous l’horizon resterons seul de Jean-François Spricigo, édité par Le Bec en l’air, qui a particulièrement retenu leur attention. Partout en France, des rencontres seront organisées pour présenter l’œuvre primée, qui rejoint par ailleurs les collections de la Bibliothèque nationale de France, au département des Estampes et de la photographie. De fait, depuis ses balbutiements, l’institution soutient la récompense. Un autre exemplaire sera également conservé au sein du fonds Gens d’images de la bibliothèque du Musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône. 

© Jean-François Spricigo
© Jean-François Spricigo

« Humblement, j’observe la nature et la reconnais comme seule norme tangible face aux mutations de nos sociétés », explique Jean-François Spricigo. Depuis plus de deux décennies, le photographe belge développe une approche poétique du médium dans laquelle se sont distillées d’autres pratiques artistiques. Parmi elles figurent notamment l’écriture, la création sonore et la vidéo. Laissant une place essentielle au hasard, son œuvre plurielle se propose ainsi de réconcilier le réel et l’imaginaire par le prisme d’une nature féconde. Au fil des images se découvrent alors les paysages des littoraux ultramarins de l’île de La Réunion, de Mayotte et de Guyane dans une quête du sensible. Les souvenirs des rencontres avec les autres êtres humains et les animaux, mis sur pied d’égalité, surgissent çà et là, entre la végétation, et entendent rappeler que « toute séparation ou hiérarchisation du vivant est la première cause des conflits ».

À lire aussi
Le Prix Photographie & Sciences vient d’annoncer son lauréat !
Le Prix Photographie & Sciences vient d’annoncer son lauréat !
La Résidence 1+2, l’ADAGP et le CNRS viennent de révéler le lauréat du Prix Photographie & Sciences : Richard Pak. Lumière sur le…
02 novembre 2021   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Letizia Le Fur, Mythologies III : Les métamorphoses : à l’aune d’un renouveau
© Letizia Le Fur
Letizia Le Fur, Mythologies III : Les métamorphoses : à l’aune d’un renouveau
Troisième et dernier chapitre de son projet au long cours, Mythologies III : Les métamorphoses, dévoile une nature foisonnante et…
21 août 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Explorez
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
13 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Arielle Bobb-Willis - Production en résidence dans le cadre des Jeux Olympiques Paris 2024 - Corps à corps > Louis Prades, Académie de natation Philippe Croizon de Vichy © Arielle Bobb-Willis. Courtesy Galerie Les filles du calvaire, Paris
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Vichy se transforme en une galerie d'art à ciel ouvert pour la 12ᵉ édition du festival Portrait(s), du 7 juin au 29 septembre. Cette...
12 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill