La dualité humaine de Nishanth Radhakrishnan

23 juin 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet
La dualité humaine de Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

Photographe originaire de l’historique cité de Dehli en Inde, Nishanth Radhakrishnan s’est initié à la photographie sur le tard. Ce n’est pas le boitier de son père, généralement laissé au placard en dehors de vacances familiales, mais plutôt celui de son oncle qui a fait émerger son goût pour la photographie. « Pour lui, c’était plus qu’un passe-temps, c’était une passion. Il a décidé de se séparer de son cher argentique. Le hasard a voulu que je lui rende visite à Bangalore au moment même où il cherchait une nouvelle maison pour son vieux compagnon. J’étais alors loin de me douter que cette rencontre apparemment ordinaire marquerait le début de mon extraordinaire voyage dans le monde du 8e art », confie l’auteur. Guidé par sa curiosité, son univers oscille, de prime abord, entre deux mondes distincts : la photographie de mode « qui permet de jouer avec des éléments esthétiques et d’envisager des concepts futuristes » – et avec laquelle certaines de ses photos ont fait la couverture du Time, d’Esquire ou encore de Vogue – et la photographie documentaire qui « ancre dans la réalité vivante de la condition humaine ». Une dualité étonnante qui trouve finalement son point d’ancrage dans la volonté de Nishanth Radhakrishnan de raconter des histoires qui nous relient les un·es aux autres, qui évoquent un sentiment d’humanité partagée. « Je veux faire comprendre que chaque moment, aussi ordinaire qu’il puisse paraître, a son propre poids, sa propre histoire. Qu’il s’agisse d’un shooting de mode ou d’une scène de rue, mon objectif est de révéler la beauté, la complexité et la dignité inhérente au monde et aux personnes qui le composent », conclut l’artiste.

© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan
© Nishanth Radhakrishnan

Explorez
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
© doongood_666 / Instagram
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
Un petit somme à l’ombre d’un pommier ou un rêve érotique dans un love hotel, les artistes de notre sélection Instagram de la semaine...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti