La RATP invite dix photographes de Fisheye à investir le métro parisien

02 février 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La RATP invite dix photographes de Fisheye à investir le métro parisien

Pour le dixième anniversaire de Fisheye, la RATP expose dans les couloirs de gares et stations du métro parisien dix photographes déjà publiés dans le magazine. Insolite et inattendue, chacune des œuvres décline toute une variété de costumes, thème de l’évènement.

À l’occasion des dix ans de Fisheye, le dispositif La RATP invite accueille les œuvres de dix photographes dont nous vous avons déjà partagé les images dans les pages de notre magazine. En écho à la saison des carnavals qui commencent tout juste, l’exposition s’intéresse à l’art du déguisement, du costume et de la transformation. Derrière cette thématique se cache une envie de célébrer l’affirmation de soi et le vivre-ensemble. Au cours des deux prochains mois, vous pourrez croiser les compositions hautes en couleur de Gerwyn Davies, Cecilia Paredes, Patty Carroll, Chiron Duong, Fatoumata Diabaté, Marian Goledzinowski, Stephan Gladieu, Paul Rousteau, Marine Billet et Thorsten Brinkmann au gré de vos déplacements dans les méandres souterrains de la capitale. Un ensemble de dix stations parisiennes sera investi par plusieurs de ces artistes.

L’évènement égayera sans aucun doute le quotidien des Franciliens d’un jour ou de toujours. Les tirages aux couleurs étirées de Chiron Duong ou de Paul Rousteau rappellent en certains points la frénésie des transports. Tous deux jouent avec le mouvement paradoxal, lent et rapide à la fois, et le flou qui le compose. Patty Carroll s’amuse également avec des images saturées d’informations et de nuances. Les paysages et portraits de Marine Billet semblent baignés d’une chaleur douce qui invite à l’évasion des esprits pensifs. Les tableaux de Cecilia Paredes incitent quant à eux à prendre le temps d’apprécier les motifs des habits et des arrière-plans desquels les modèles se parent jusqu’à la confusion. Gerwyn Davies, Stephan Gladieu et Thorstend Brinkmann préfèrent recomposer des êtres hybrides à l’aide d’objets en tout genre. Enfin, Marian Goledzinowski et Fatoumata Diabaté masquent les individus, comme pour convier voyageurs et voyageuses à se projeter dans des univers qui ne sont pas les leurs, à l’instar du principe même du carnaval.

© Thorsten Brinkmann© Marine Billet

© à g. Thorsten Brinkmann, à d. Marine Billet

© Gerwyn Davies

© Gerwyn Davies

© Chiron Duong

© Chiron Duong

© Fatoumata Diabaté© Stephan Gladieu

© à g. Fatoumata Diabaté, à g. Stephan Gladieu

Image d’ouverture © Chiron Duong

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •