La sélection Instagram #140

08 mai 2018   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #140

 Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine. 

@lpinkus

Photographe d’origine australienne, Lulu Pinkus ne se lasse pas des plages de sable blanc que l’on y trouve. Ses clichés aux tons rose pâle évoquent la détente et le farniente  au bord des clapotis de la mer. Un compte ensoleillé.

© Lulu Pinkus / Instagram© Lulu Pinkus / Instagram

© Lulu Pinkus / Instagram

@samsupfilm

Samuel Siu est basé à Hong Kong, en Chine. Ses images se savourent comme une poésie urbaine. De doux instants aux couleurs pastel s’enchainent et confirment que rien n’est imitable. Une agréable balade au coeur de la Perle de l’Orient.

© Samuel Siu / Instagram

© Samuel Siu / Instagram

@quentin_shih

Le compte Instagram de Quentin Shih nous emmène en voyage, entre fiction et réalité. Scènes dramatiques ou récits personnels, ses images rappellent très souvent les plateaux de cinéma. Et heureusement pour lui, car il est réalisateur et cameraman.

© Quentin Shih / Instagram© Quentin Shih / Instagram

© Quentin Shih / Instagram

@sean_louw

À seulement 21 ans, Sean Louw maîtrise l’art de la photographie urbaine. Son compte Instagram déborde de clichés hypnotiques, réalisés dans les gares et autres lieux de rencontres. Un ensemble harmonieux qui invite au voyage.

© Sean Louw / Instagram

© Sean Louw / Instagram

@clemono2

L’objectif de Clem Ono ? Capturer l’essence de la vie humaine. Fasciné par les gens et leur mode de vie, le photographe londonien arpente les rues à la recherche de la lumière parfaite. D’ailleurs, il avoue, sur son site Internet : « la lumière et la couleur ont une forte influence sur la façon dont je vois le monde ».

© Clem Ono / Instagram© Clem Ono / Instagram

© Clem Ono / Instagram

@babak.kanaani

Babak Kanaani ne prend pas des photos, il les fabrique. Une ligne de conduite héritée d’Ansel Adams, un photographe et écologiste américain. Avec ses images en noir et blanc, Babak nous conduit dans les ruelles de Tabriz, Tehera ou encore Yazd, en Iran. De jolies photos de rue sociales.

© Babak Kanaani / Instagram© Babak Kanaani / Instagram

© Babak Kanaani / Instagram

@chrisfernhello

Les photographies de Christopher sont des œuvres de fiction. Il combine les univers du cinéma et de la publicité au réel, et créée un monde, entre fantasme et réalité. Ses images, sombres et mystérieuses, mettent en scène des personnages rêveurs ou encore d’étranges silhouettes.

© Christopher Espinosa Fernandez / Instagram© Christopher Espinosa Fernandez / Instagram

© Christopher Espinosa Fernandez / Instagram

Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina