La sélection Instagram #175

08 janvier 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #175

Mardi, sur Fisheye, c’est le rendez-vous Instagram. Découvrez nos sept pépites de la semaine pour retrouver l’inspiration !

@joaquinyxz

Joaquín Lucas crée un univers coloré et inspiré des palettes de Wes Anderson. Sa galerie mélange nature et architecture et présente des compositions épurées aux tonalités vives et inspirantes.

© Joaquín Lucas / Instagram© Joaquín Lucas / Instagram

© Joaquín Lucas / Instagram

@benidorm_dreams

Voici un photographe passionné par l’architecture. Roberto, alias benidorm_dreams, est spécialisé dans les clichés minimalistes et symétriques. Soigneusement composées, ses images magnifient les lieux urbains.

© benidorm_dreams / Instagram© benidorm_dreams / Instagram

© benidorm_dreams / Instagram

@erj.erika

On ne sait rien d’Erika R. Jones. Alors, on se laisse guider par ses images colorées et mystérieuses et on laisse voguer notre imagination, entre rêves et occurrences cinématographiques.

© Erika R. Jones / Instagram© Erika R. Jones / Instagram

© Erika R. Jones / Instagram

@robbiel1

Robbie Lawrence présente sur Instagram un univers raffiné aux tons chauds. Qu’il photographie un paysage insolite ou des instants intimes, cet artiste qui travaille à Berlin recherche le sublime dans l’ordinaire.

© Robbie Lawrence / Instagram© Robbie Lawrence / Instagram

© Robbie Lawrence / Instagram

@anahop

Installée à Mexico, Ana Hop a étudié la photographie à Central Saint Martins, à Londres. Teintées d’une lumière sombre et tamisée, ses images sont empreintes de poésie et de délicatesse.

© Ana Hop / Instagram© Ana Hop / Instagram

© Ana Hop / Instagram

@oliver.mayhall

Le photographe Olivier Mayhall travaille et habite à Londres. Qu’il réalise des portraits ou des photos de rue, il parvient toujours à capturer l’intensité de ses sujets. Une très jolie découverte.

© Oliver Mayhall / Instagram© Oliver Mayhall / Instagram

© Olivier Mayhall / Instagram

@michael_mccluskey_

Né et résidant dans le Midwest, aux États-Unis, Michael McCluskey s’attache à découvrir les zones sombres du quotidien. Les images qu’il propose sur sa galerie Instagram témoignent de son intérêt pour le cinéma et la musique.

© Michael McCluskey / Instagram© Michael McCluskey / Instagram

© Michael McCluskey / Instagram

Image d’ouverture © Erika R. Jones / Instagram

Explorez
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d'un marcassin 
© Alice Pallot
Dans l’œil d’Alice Pallot : la métamorphose d’un marcassin 
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Alice Pallot. À la frontière de l’art et de la science, la photographe française s’intéresse...
05 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina