La sélection Instagram #294

20 avril 2021   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #294

Une explosion de couleurs vous attend dans cette sélection Instagram #294 ! Avec kitsch, humour ou tendresse, les photographes baignent leurs sujets dans des atmosphères singulières, et dévoilent les enjeux du 8e art.

@melissapmcl

La photographe américaine Melissa McLaughlin dévoile « une tempête de couleurs » sur son compte Instagram. Sur la route, ses amis et les paysages prennent des couleurs acidulées et composent un univers à l’atmosphère psychédélique.

© Melissa McLaughlin / Instagram© Melissa McLaughlin / Instagram

© Melissa McLaughlin / Instagram

@ronnicampana

Images saturées, accessoires multicolores, compositions loufoques… Le compte Instagram de Ronni Campana ne peut qu’attirer le regard. Avec humour, le photographe italien déconstruit les codes de la mode et fait de chaque cliché un tableau inattendu et délicieusement kitsch.

© Ronni Campana / Instagram© Ronni Campana / Instagram

© Ronni Campana / Instagram

@tjerkmuilwijk

Directeur de la photographie, Tjerk Jacob Muilwijk partage sur sa galerie Instagram des clichés issus de ses clips musicaux. Guidé par le pouvoir narratif de l’image, l’artiste fige des scènes poignantes, aussi étranges qu’envoûtantes, et nous immerge dans un univers fictif où rien ne semble impossible.

© Tjerk Jacob Muilwijk / Instagram© Tjerk Jacob Muilwijk / Instagram

© Tjerk Jacob Muilwijk / Instagram

@juancarlosbogarin

Installé au Mexique, Juan Carlos Bogarin imbibe ses compositions délicates de couleurs pastels. Dans la rue, jamais loin de la mer, les objets du quotidien deviennent les portes d’entrées d’un monde onirique – où rêverie et nostalgie sont au rendez-vous.

© Juan Carlos Bogarin / Instagram

© Juan Carlos Bogarin / Instagram

@aaachgz

Le thème favori d’Amanda Chgz ? Le corps. En le représentant contorsionné, replié sur lui-même, anonyme et même déshumanisé, la photographe imagine une nouvelle manière de capturer la nudité – en révélant la silhouette propre à chaque être humain de manière désexualisée.

© Amanda Chgz / Instagram© Amanda Chgz / Instagram

© Amanda Chgz / Instagram

Image d’ouverture : © Tjerk Jacob Muilwijk / Instagram

Explorez
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est la Russie contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Russie de la peau orange, cousine...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot