L’apocalypse selon Devansh Atray

07 août 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’apocalypse selon Devansh Atray

Sujets insolites ou tendances, faites un break avec notre curiosité de la semaine. L’artiste 3D Devansh Atray construit des mises en scène futuristes et poétiques. Des œuvres éclairées par d’étranges néons lumineux…

« Je n’aurais jamais pensé devenir artiste 3D. J’ai obtenu un diplôme d’ingénieur électronique, et c’est peu après que j’ai découvert, par hasard, la 3D. J’ai commencé à utiliser Blender, un logiciel gratuit, et je ne me suis jamais arrêté »,

confie Devansh Atray, artiste visuel établi en Inde. Deux ans plus tard, l’auteur publie une création par jour sur son compte Instagram, développant une communauté de followers enthousiastes. Fasciné par les lumières fluorescentes, ce créateur fabrique entièrement ses images, construisant des décors d’un réalisme envoûtant. Les draps, les feuilles ou encore le bitume creusé d’une ruelle abandonnée semblent tout droit sortis de notre monde. Une minutie troublante.

Fuir le réel

Ces décors détaillés sont éclairés par des néons lumineux, tantôt abstraits, tantôt porteurs de messages. « Silence », « Fuck reality », « Who am I ? » ou encore « Escape » peut-on lire sur les images de Devansh Atray. Des inscriptions qui semblent souligner le désir de l’artiste de se distancer du réel. « J’adore les clichés cinématographiques, et les ambiances post apocalyptiques. J’essaie d’utiliser ces atmosphères dans mes œuvres », précise l’artiste. Pour lui, les mots présents sur ses créations représentent des idées, renforcées par les mises en scène et les décors qui les portent. Un tout poétique et énigmatique.

Car si certaines images 3D sont contemplatives, d’autres jouent avec les échelles de grandeur, et représentent des humanoïdes gigantesques, évoquant un monde futuriste et dystopique. Dans l’œuvre de Devansh Atray, le réel et la science-fiction fusionnent. Les paysages réalistes abritent d’étranges créatures et semblent questionner la nature humaine. Un travail sublime et déroutant.

© Devansh Atray© Devansh Atray
© Devansh Atray© Devansh Atray
© Devansh Atray© Devansh Atray
© Devansh Atray© Devansh Atray
© Devansh Atray© Devansh Atray

© Devansh Atray

Explorez
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
22 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l'œil d'Igor Furtado : expressions queer tropicales
© Igor Furtado, Corpo Trópico
Dans l’œil d’Igor Furtado : expressions queer tropicales
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Igor Furtado. Le photographe célèbre la beauté des communautés LGBTQIA+ brésiliennes, toujours en...
24 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
10/10 pour la jeune création contemporaine
© Sofiya Loriashvili
10/10 pour la jeune création contemporaine
Pour la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles 2024, Archevêché by Fisheye présente une série de rendez-vous incontournables ! Parmi...
24 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
© Tommy Keith
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno, nos coups de cœur de la semaine, dépeignent le paysage alentour chacun à leur manière. Le...
24 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 17.06.24 au 23.06.24 : visions d'actualité
© Chloé Azzopardi
Les images de la semaine du 17.06.24 au 23.06.24 : visions d’actualité
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine puisent dans notre époque contemporaine pour s'immerger dans des problématiques...
23 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill