Les bizarreries d’Izumi

03 septembre 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les bizarreries d'Izumi
Avec ses étranges autoportraits postés sur Tumblr, Izumi Miyazaki suscite de plus en plus la curiosité. Entretien.

A 21 ans, Izumi Miyazaki est devenue une célébrité grâce à son Tumblr. Depuis 2012, cette étudiante en art japonaise regroupe sur la plateforme ses autoportraits bizarres à l’esthétique ultra-léchée. Cherchez une expression sur ses images, vous n’en trouverez pas: Izumi y apparaît toujours avec le même visage neutre. Le résultat reste, malgré tout, amusant. Ses mises en scène empruntent à l’absurde: elle désarticule son corps, se démultiplie, se rend minuscule et ça marche. Plus de 12 000 internautes suivent son travail et son succès est grandissant. Pour Fisheye, elle raconte son histoire, avec retenue.

FISHEYE: A tes débuts, tes photos étaient-elles réussies ?

Izumi

: J’ai commencé la photo au lycée, à l’époque je ne faisais jamais d’autoportraits. Je photographiais mes amis, ma grand-mère et des paysages. J’ai gagné des prix photo pendant mes études pourtant je trouve que ce n’était pas vraiment une réussite…

Te souviens-tu de ta toute première photo ?

Je ne me rappelle plus de quoi il s’agissait mais je sais que j’ai utilisé un appareil en forme de Hello Kitty: ma mère en avait un. Ensuite je me suis mise à utiliser le Pentax argentique de mon grand-père parce que personne ne réussissait à s’en servir dans ma famille, sauf moi.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Qu’est-ce qui te plait tant dans les autoportraits ?

J’aime le fait que je peux vraiment tout faire sans l’aide de personne.

Quels sens veux-tu donner à tes photos ?

Mes photos ont le sens que je leur donne (rires) mais je veux que chacun les interprète comme il en a envie. Je veux que ça touche le plus de personnes possible.

Tu as étudié l’art, as-tu le projet de devenir photographe ?

Je veux continuer à faire des photos. Cela dit,  je pense que je ne me considérerais jamais comme une photographe parce que mes images ne sont pas des photos à proprement parler. J’ai envie de faire autre chose de ma vie.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Qui sont tes photographes et artistes préférés ?

J’aime beaucoup Alex Prager, René Magritte, Gregory Grewdson et les artistes du même genre.

Comment as-tu eu l’idée de lancer ton Tumblr ?

Un prof me l’a conseillé lors de ma première année de fac. Il pensait que c’était important de s’appuyer sur Internet, de profiter de cette chance que n’avait pas les générations précédentes.

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Ça m’a donné la possibilité de rencontrer des gens du monde entier et je puise beaucoup de mon inspiration sur Tumblr. Je cherche avant tout à m’amuser et je suis toujours étonnée de voir le nombre de personnes qui me suivent.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Comment décrirais-tu ton style en quelques mots ?

Je dirais libre et amical.

As-tu d’autres projets photo ?

Je rêve d’exposer et de vendre des livres à l’étranger. En janvier prochain, mes travaux seront exposés à mon université pour marquer la fin de ma licence.

2_IzumiMiyazaki_fisheyelemag3_IzumiMiyazaki_fisheyelemag4_IzumiMiyazaki_fisheyelemag5_IzumiMiyazaki_fisheyelemag6_IzumiMiyazaki_fisheyelemag7_IzumiMiyazaki_fisheyelemag8_IzumiMiyazaki_fisheyelemag9_IzumiMiyazaki_fisheyelemag10_IzumiMiyazaki_fisheyelemag12_IzumiMiyazaki_fisheyelemag13_IzumiMiyazaki_fisheyelemag14_IzumiMiyazaki_fisheyelemag15_IzumiMiyazaki_fisheyelemag16_IzumiMiyazaki_fisheyelemag17_IzumiMiyazaki_fisheyelemag

Propos recueillis par Hélène Rocco

En (sa)voir plus

→ L’intégralité de ses autoportraits sur son Tumblr

 

 

Explorez
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes s’attachent à rendre visibles des sujets méconnus ou peu représentés.
03 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
01 mars 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
01 mars 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina