Les bizarreries d’Izumi

03 septembre 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les bizarreries d'Izumi
Avec ses étranges autoportraits postés sur Tumblr, Izumi Miyazaki suscite de plus en plus la curiosité. Entretien.

A 21 ans, Izumi Miyazaki est devenue une célébrité grâce à son Tumblr. Depuis 2012, cette étudiante en art japonaise regroupe sur la plateforme ses autoportraits bizarres à l’esthétique ultra-léchée. Cherchez une expression sur ses images, vous n’en trouverez pas: Izumi y apparaît toujours avec le même visage neutre. Le résultat reste, malgré tout, amusant. Ses mises en scène empruntent à l’absurde: elle désarticule son corps, se démultiplie, se rend minuscule et ça marche. Plus de 12 000 internautes suivent son travail et son succès est grandissant. Pour Fisheye, elle raconte son histoire, avec retenue.

FISHEYE: A tes débuts, tes photos étaient-elles réussies ?

Izumi

: J’ai commencé la photo au lycée, à l’époque je ne faisais jamais d’autoportraits. Je photographiais mes amis, ma grand-mère et des paysages. J’ai gagné des prix photo pendant mes études pourtant je trouve que ce n’était pas vraiment une réussite…

Te souviens-tu de ta toute première photo ?

Je ne me rappelle plus de quoi il s’agissait mais je sais que j’ai utilisé un appareil en forme de Hello Kitty: ma mère en avait un. Ensuite je me suis mise à utiliser le Pentax argentique de mon grand-père parce que personne ne réussissait à s’en servir dans ma famille, sauf moi.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Qu’est-ce qui te plait tant dans les autoportraits ?

J’aime le fait que je peux vraiment tout faire sans l’aide de personne.

Quels sens veux-tu donner à tes photos ?

Mes photos ont le sens que je leur donne (rires) mais je veux que chacun les interprète comme il en a envie. Je veux que ça touche le plus de personnes possible.

Tu as étudié l’art, as-tu le projet de devenir photographe ?

Je veux continuer à faire des photos. Cela dit,  je pense que je ne me considérerais jamais comme une photographe parce que mes images ne sont pas des photos à proprement parler. J’ai envie de faire autre chose de ma vie.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Qui sont tes photographes et artistes préférés ?

J’aime beaucoup Alex Prager, René Magritte, Gregory Grewdson et les artistes du même genre.

Comment as-tu eu l’idée de lancer ton Tumblr ?

Un prof me l’a conseillé lors de ma première année de fac. Il pensait que c’était important de s’appuyer sur Internet, de profiter de cette chance que n’avait pas les générations précédentes.

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Ça m’a donné la possibilité de rencontrer des gens du monde entier et je puise beaucoup de mon inspiration sur Tumblr. Je cherche avant tout à m’amuser et je suis toujours étonnée de voir le nombre de personnes qui me suivent.

Autoportrait / © Izumi Miyazaki
Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Comment décrirais-tu ton style en quelques mots ?

Je dirais libre et amical.

As-tu d’autres projets photo ?

Je rêve d’exposer et de vendre des livres à l’étranger. En janvier prochain, mes travaux seront exposés à mon université pour marquer la fin de ma licence.

2_IzumiMiyazaki_fisheyelemag3_IzumiMiyazaki_fisheyelemag4_IzumiMiyazaki_fisheyelemag5_IzumiMiyazaki_fisheyelemag6_IzumiMiyazaki_fisheyelemag7_IzumiMiyazaki_fisheyelemag8_IzumiMiyazaki_fisheyelemag9_IzumiMiyazaki_fisheyelemag10_IzumiMiyazaki_fisheyelemag12_IzumiMiyazaki_fisheyelemag13_IzumiMiyazaki_fisheyelemag14_IzumiMiyazaki_fisheyelemag15_IzumiMiyazaki_fisheyelemag16_IzumiMiyazaki_fisheyelemag17_IzumiMiyazaki_fisheyelemag

Propos recueillis par Hélène Rocco

En (sa)voir plus

→ L’intégralité de ses autoportraits sur son Tumblr

 

 

Explorez
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti