Les coups de cœur #284

13 avril 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #284

Nos deux photographes coups de cœur #284 capturent tous deux les États-Unis. Marion Dos Santos compose un journal visuel le long de la highway 1, tandis que Philippe Vitry cherche à représenter l’essence même du pays.

Marion Dos Santos

Journaliste de formation, Marion Dos Santos s’est tournée vers la photographie il y a deux ans, en autodidacte. « J’ai récupéré le vieux Canon AE1 de mon père au grenier, et depuis, il ne me quitte plus. J’aime le grain et le temps que demande l’argentique », précise-t-elle. Passionnée par l’écriture et les récits, l’artiste photographie son quotidien, ses voyages, ses évasions. People along the road se lit comme un journal de bord, construit le long de la highway 1 en Californie. « Je suis particulièrement touchée par l’ordinaire, les lumières, les couleurs, et les détails… En un instant, tout est figé, et tout peut être possible – à nous d’imaginer les odeurs, la chaleur, les bruits et tout ce qui se joue avant et après le déclencheur », explique la photographe. Scènes insolites et rencontres éphémères se multiplient au fil de la série, et nous emportent en plein cœur de l’État ensoleillé.

© Marion Dos Santos© Marion Dos Santos

© Marion Dos Santos

© Marion Dos Santos© Marion Dos Santos

© Marion Dos Santos

Philippe Vitry

« L’appareil photo me donne envie de sortir, d’explorer une ville, de provoquer des rencontres. C’est comme si l’objet était devenu une raison en soi de s’aventurer n’importe où, en espérant trouver un détail intriguant, une image qui sort de l’ordinaire »,

confie Philippe Vitry, 30 ans. Passionné par les arts, l’auteur est tombé amoureux de la photographie à quinze ans. Depuis, elle ne cesse de l’accompagner – dans son parcours professionnel comme dans ses voyages. C’est au cours d’un périple en Californie qu’est née la série The lonely state. « Je me suis retrouvé nez à nez avec deux bagnoles vintages typiquement américaines. J’ai eu l’impression d’avoir saisi un truc super fort, un petit trésor qui pouvait symboliser tout un pays », précise-t-il. Ces voitures rouillées, cabossées aux multiples facettes – représentent-elles les vestiges d’un American Dream fantasmé ? Ou un désir de liberté concrétisé par un road trip ? « Il y a une vraie mythologie de l’automobile qui reste à explorer ! », s’enthousiasme le photographe. Dialoguant avec des paysages désertiques et des diners vides, les carrosseries font le portrait d’une Amérique aussi mystérieuse que fanée.

© Philippe Vitry© Philippe Vitry

© Philippe Vitry

© Philippe Vitry© Philippe Vitry

© Philippe Vitry

Image d’ouverture : © Philippe Vitry

Explorez
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
13 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Arielle Bobb-Willis - Production en résidence dans le cadre des Jeux Olympiques Paris 2024 - Corps à corps > Louis Prades, Académie de natation Philippe Croizon de Vichy © Arielle Bobb-Willis. Courtesy Galerie Les filles du calvaire, Paris
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Vichy se transforme en une galerie d'art à ciel ouvert pour la 12ᵉ édition du festival Portrait(s), du 7 juin au 29 septembre. Cette...
12 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill