Les créations astrales de Sandrine Elberg à la Fisheye Gallery

30 janvier 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les créations astrales de Sandrine Elberg à la Fisheye Gallery

La Fisheye Gallery accueille, du 8 février au 9 mars 2019, l’exposition Stellaris de la photographe Sandrine Elberg. Un voyage aux frontières de l’espace.

Avec Stellaris, la photographe française Sandrine Elberg dévoile, à la Fisheye Gallery, un univers singulier. Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, et détentrice d’un Deug Arts plastiques à la Sorbonne, la photographe s’inspire des différentes formes d’art et transforme sa chambre noire en territoire de jeux et d’expérimentations. L’artiste mêle photographie numérique, postproduction, rayogrammes (une photographie obtenue par l’interposition d’un objet entre le papier sensible et la lumière) et chimigrammes (un procédé utilisant le papier photosensible, le révélateur et le fixateur pour former des images et motifs) au sein d’une œuvre hypnotique.

Des créations venues de l’espace

Influencée par la peinture – elle s’inspire volontiers des surréalistes et des impressionnistes – Sandrine Elberg joue avec notre perception. Stellaris brouille les frontières entre l’infiniment grand et l’infiniment petit. Objets microscopiques, astéroïdes ou galaxies se mélangent, et forment un univers à la fois contemplatif et scientifique. En expérimentant avec le médium photographique, l’artiste donne à voir des créations ultra-réalistes semblant venues de l’espace.

À l’instar des récits de Jules Verne, Sandrine Elberg représente un univers futuriste ambigu. Si la présence et l’exploitation humaines transforment les territoires dont elles s’inspirent, d’autres créations présentent un espace onirique et utopique, encore vierge de toute trace d’humanité. Un voyage d’une grande poésie à travers la galaxie.

 

Stellaris, Sandrine Elberg

Fisheye Gallery, 2 rue de l’Hôpital Saint-Louis, Paris 10

Du 8 février au 9 mars 2019

Vernissage le 7 février 2019, de 18h30 à 22h

 

© Sandrine Elberg© Sandrine Elberg
© Sandrine Elberg© Sandrine Elberg
© Sandrine Elberg© Sandrine Elberg
© Sandrine Elberg© Sandrine Elberg

© Sandrine Elberg

Explorez
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est la Russie contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Russie de la peau orange, cousine...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet