Les Filles de la Photo présentent leur Observatoire de la mixité

04 février 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les Filles de la Photo présentent leur Observatoire de la mixité

Le 5 février, les Filles de la photo organisent la première restitution de leur Observatoire de la mixité aux Beaux-Arts. Un outil complet et original interrogeant la place de la femme dans l’écosystème photographique.

Représentant désormais une vingtaine de métiers du monde de la photographie, Les Filles de la Photo, premier réseau professionnel féminin qui agit pour le 8e art, se sont intéressées à la représentation des femmes dans cet écosystème. En 2018, l’association a mis en place un Observatoire de la mixité, afin « d’en apprendre davantage, d’avancer différentes hypothèses, de tirer des conclusions », déclare Florence Moll, coprésidente de Filles de la Photo et pilote de l’Observatoire. « Le projet a vu le jour suite à un entretien avec un journaliste, qui nous avait demandé ce que signifiait être une association de femmes à l’ère du mouvement #MeToo. Nous étions convaincues que cette interrogation imposait une forme de réflexion », ajoute-t-elle.

Le taux d’audace au féminin

Comment, alors, étudier la place des femmes dans le milieu photographique de manière concrète ? « Nous avons réalisé trois questionnaires différents. Nous cherchions à en savoir plus sur les types de contrats, de rémunération ou encore la précarité d’une femme dans notre écosystème. Pour les photographes ? Nous avons imaginé un format plutôt axé sur le parcours de vie », explique Florence Moll. Une hypothèse commune, formulée dès le début du projet devait être résolue : le « taux d’audace au féminin ». Où sont les femmes photographes, au stade de la candidature ? Tentent-elles moins leur chance ?

Épaulées notamment par Les Rencontres d’Arles – « qui se sont portées volontaires très rapidement, et bien avant la polémique autour de la sous-représentation des femmes dans le festival », précise la coprésidente – les Filles de la Photo organisent, mercredi 5 février, leur première restitution. Un événement marquant, célébrant ce projet original, construit par des gens de l’intérieur. En privilégiant l’analyse et la réflexion, l’Observatoire propose de lancer un débat éclairé autour de la représentation féminine, et affirme une volonté de mettre en place des actions concrètes.

 

La restitution aura lieu le 5 février à 19h, à l’Amphithéâtre des Loges, école des Beaux-Arts, 14 rue Bonaparte, Paris 7e

© Frédérique Daubal, Maïa Flore, Laura Bonnefous

de g. à d. : © Frédérique Daubal, Maïa Flore, Frédérique Daubal, Laura Bonnefous

Explorez
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger