Les nouveaux féminismes de Karen Paulina Biswell à la galerie Intervalle

24 février 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Les nouveaux féminismes de Karen Paulina Biswell à la galerie Intervalle
Du 9 mars au 22 avril 2023, la galerie Intervalle présente une exposition consacrée au projet Ellas de Karen Paulina Biswell. Une occasion de se confronter à une œuvre insaisissable, qui explore la vulnérabilité, la moralité, la destinée humaine… Et surtout la notion de féminité.

La Galerie Intervalle, située dans le 9e arrondissement, s’intéresse tout particulièrement aux œuvres possédant une charge politique forte, parfois proches d’une démarche documentaire. Du 9 mars au 22 avril prochain, elle mettra en lumière Karen Paulina Biswell, artiste colombienne reconnue par divers prix internationaux, dont l’œuvre photographique performative, est par ailleurs entrée dans de nombreuses collections publiques et institutionnelles, comme celles du Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, des Rencontres de la Photographie de Arles ou encore du Perez Art Museum de Miami.

Née en 1983 de parents colombiens ayant fui à Paris en raison d’un climat politique violent, l’autrice vit et travaille aujourd’hui entre la capitale française et Bogota. Son travail frappe par la pudeur et la sensualité des corps qu’elle capture dans des mises en scènes où le mouvement et la gestuelle sont essentiel·les. L’exposition Ellas, fruit d’un travail de plusieurs années, se focalise sur la quête de l’artiste pour une définition du genre féminin. Ses photographies argentiques tissent un lien entre le monde végétal et la sexualité féminine – qui ont en commun d’être entouré·es de mystère depuis toujours. Loin des archaïsmes, son œuvre investigue ici l’identité sexuelle, en photographiant des modèles libérées de toute classification sociale ou de toute pression. Car la perspective de Karen Paulina Biswell est avant tout phénoménologique : l’artiste cherche en effet, à travers la photographie, à manifester la réalité de la puissance féminine.

© Karen Pauline Biswell, Courtesy de l'artiste et de la galerie Intervalle

© Karen Pauline Biswell, Courtesy de l'artiste et de la galerie Intervalle© Karen Pauline Biswell, Courtesy de l'artiste et de la galerie Intervalle

© Karen Pauline Biswell, Courtesy de l'artiste et de la galerie Intervalle© Karen Pauline Biswell / Courtesy de l’artiste et de la galerie Intervalle

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill