L’onirisme envoûtant de Riccardo Dubitante

22 avril 2022   •  
Écrit par Ana Corderot
L'onirisme envoûtant de Riccardo Dubitante

« Selon moi, le portrait est un équilibre parfait entre formalisme et intimité. J’aime aller sous la surface et trouver ce qui se cache derrière, être témoin de ce monde intérieur qui s’ouvre à moi. Un portrait réussi, c’est à mon sens un portrait qui dévoile quelque chose de nouveau, dont même le sujet n’était pas conscient », affirme Riccardo Dubitante. Arrivé dans le monde fantastique du 8e art et de la mode par « accident », alors qu’il étudiait le cinéma, l’auteur italien flâne entre diverses influences, allant des maîtres de la renaissance picturale aux créateurs de nanars. « J’aime les couleurs et la composition des peintures d’Antonello da Messina et le drame du clair-obscur qui habite les œuvres de Caravage. Je suis également émerveillé par le travail de réalisateurs comme Ingmar Bergman ou Dario Argento », ajoute l’artiste. Rêveur et dessinateur à ses heures perdues, il avoue néanmoins être mû par des inspirations fluctuantes. « J’ai du mal à être constamment inspiré. J’accepte ne pas l’être pendant des semaines, car c’est un processus qui prend son temps. Parfois c’est une longue attente et d’autres fois c’est soudain, comme une épiphanie », explique-t-il. S’ensuivent des portraits oniriques où les teintes oscillent entre lumières et ombres, laissant transparaître toute la densité des corps et des âmes en mouvement.

© Riccardo Dubitante© Riccardo Dubitante

 

 

 

© Riccardo Dubitante

 

 

© Riccardo Dubitante

 

 

© Riccardo Dubitante© Riccardo Dubitante

 

 

© Riccardo Dubitante

 

 

© Riccardo Dubitante© Riccardo Dubitante

© Riccardo Dubitante

 

 

© Riccardo Dubitante© Riccardo Dubitante

© Riccardo Dubitante

© Riccardo Dubitante

Explorez
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
© Carlos Del Rio-Bermudez / Instagram
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
Notre sélection Instagram de la semaine explore l'irrésistible attrait des photographes pour l'expérimentation. Aux limites de...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
© Bruce Eesly. Les variétés de pommes de terre sélectionnées sont classées en seize catégories selon les normes de LURCH, 1952, série Le fermier du futur, 2023. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
Jusqu’au 29 septembre 2024, à l’occasion des Rencontres d’Arles, la Croisière accueille les étonnantes archives de Bruce Eesly. Dans New...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
© Pierre & Florent
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
Dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles, la galerie Porte B. présente Mémoire habillée, la dernière série du duo Pierre...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin