L’urbanisation selon Cyrus Cornut à la Fisheye Gallery

L’urbanisation selon Cyrus Cornut à la Fisheye Gallery

Du 25 mai au 22 juin 2019, la Fisheye Gallery accueille Chongqing, sur les quatre rives du temps qui passe. Un projet photographique poétique et sociétal signé par Cyrus Cornut.

Architecte de formation, Cyrus Cornut, photographe de 41 ans établi à Paris, s’intéresse à l’espace urbain et à son influence sur les comportements humains. En 2006, l’auteur a exposé à Arles un travail sur les villes chinoises. En 2011, il a documenté la place du végétal dans l’urbain et la relation entre l’Homme et son environnement naturel. En privilégiant la chambre photographique, Cyrus Cornut pose sur le monde un regard lent, réfléchi, contrastant avec le développement rapide des territoires qu’il capture. Une approche singulière et philosophique de notre société.

Une croissance vertigineuse

Dans Chongqing, sur les quatre rives du temps qui passe, exposé à la Fisheye Gallery, le photographe documente une ville chinoise en proie à une croissance démographique et économique vertigineuse. « L’agglomération centrale de quinze millions d’âmes se voit perfuser près de 300 000 nouveaux arrivants chaque année », explique l’auteur. Chongqing s’est développé à grande vitesse, construisant des infrastructures défiant la gravité. « La vitesse de l’urbanisation a pris de haut le temps lent des pêcheurs, de l’érosion des fleuves, de l’éclosion puissante des montagnes », ajoute-t-il. Plongée dans un épais brouillard, la ville enfle, et perce les rivières et les forêts. Cyrus Cornut la représente avec pudeur, entre passé et présent, entre tradition et modernité. Une série fantomatique et envoûtante, à découvrir à partir du 25 mai 2019.

 

Le vernissage de l’exposition aura lieu le 24 mai 2019 à partir de 18h. Plus d’informations sur l’événement Facebook

 

ChongqingCyrus Cornut

Du 25 mai au 22 juin 2019

Fisheye Gallery

2 rue de l’Hôpital Saint-Louis, 75010 Paris

© Cyrus Cornut© Cyrus Cornut

© Cyrus Cornut© Cyrus Cornut

© Cyrus Cornut© Cyrus Cornut

© Cyrus Cornut

Explorez
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
© Cristina De Middel. Revenir à nouveau [Volver Volver], série Voyage au centre, 2021. Avec l’aimable autorisation de l’artiste / Magnum Photos
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
En parallèle de ses articles sur la 55e édition des Rencontres d’Arles, qui se tiendra jusqu’au 29 septembre 2024, la rédaction...
11 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin