Marta Syrko : onirisme et abstraction

01 novembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Marta Syrko : onirisme et abstraction

Marta Syrko, photographe de mode d’origine ukrainienne s’est lancée dans la pratique du médium après avoir suivi des études d’histoire de l’art. « Je n’avais pas d’argent, mais j’ai décidé de prendre le risque de louer un petit studio. Si j’ai dû me battre pendant la première année, j’ai finalement économisé assez pour m’acheter un nouveau boîtier : ça a marqué le début de mon esthétique photographique », se souvient-elle. Oniriques et parfois abstraites, ses créations s’inspirent de mythes, tout en révélant la beauté des corps et de la lumière naturelle. « J’ai par exemple travaillé sur le mythe de Narcisse, cet homme tombé amoureux de son propre reflet, tandis qu’une nymphe l’observe, cachée sous l’eau ». L’élément aquatique est souvent présent dans les mises en scène de Marta Syrko, jouant avec notre perception de la réalité et enrobant ses modèles. Un accessoire étonnant, lui permettant d’inviter l’imaginaire dans ses shootings.

© Marta Syrko© Marta Syrko
© Marta Syrko© Marta Syrko
© Marta Syrko© Marta Syrko
© Marta Syrko© Marta Syrko
© Marta Syrko© Marta Syrko
© Marta Syrko© Marta Syrko

© Marta Syrko

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine