Nicolas Fontas ou la force du mouvement

01 décembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Fontas ou la force du mouvement
© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas

Visages déformés, silhouettes sibyllines, scènes irréelles… Les tableaux au flou perpétuel de Nicolas Fontas donnent vie et forme à des réminiscences lointaines, ou des visions d’un monde parallèle. Photographe autodidacte installé à Bordeaux, ce quarantenaire cultive un goût pour les fragments visuels composé de fantômes et d’espaces qu’il sublime d’un grain particulièrement doux. «  Je n’ai pas le souvenir depuis l’acquisition de mon premier boîtier d’être parti un seul jour de chez moi sans l’avoir glissé dans ma poche. Même quand je n’ai pas prévu de photographier, car c’est justement l’occasion qui fait la photo » , confie l’artiste. Dans cette œuvre, guidée par une croyance innée en l’invisible, on lit un désir d’« enregistrer le mouvement » ; et peut-être même, une tentative d’échapper au règne d’une netteté de l’image toujours plus poussée, pour déployer d’autres possibles. « Hormis le côté esthétique, ce qui me plaît, c’est aussi la surprise du rendu final, le fait d’immortaliser des moments fugaces, une silhouette, un paysage ou une forme architecturale », déclare l’auteur. Ce flou artistique qui nimbe les êtres, qui ondule et qui déforme, qui forme et qui fragmente, se contemple dans toute sa familiarité et son étrangeté – comme ce visage devenu squelettique par la force du mouvement, ou cette armure qui vient se dessiner et épouse le corps d’une personne photographiée à la volée. Nicolas Fontas est de ces artistes qui créent par leurs œuvres des lieux où le réel perd ses contours, échappe aux limites qu’on lui impose et rejoint l’onirique.

© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas

© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas
© Nicolas Fontas

© Nicolas Fontas
À lire aussi
Les flous artistiques d'Ozge Cone
Les flous artistiques d’Ozge Cone
© Ozge Cone.Des clichés en noir et blanc, entre ombre et lumière. On peine à distinguer un visage ou une forme…
15 juillet 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Solitude floue : les paradoxes nébuleux d'Aleksandr Babarikin
Solitude floue : les paradoxes nébuleux d’Aleksandr Babarikin
Visages déformés, silhouettes sibyllines, contrées oniriques ou villes nébuleuses… Le photographe biélorusse Alexander Babarikin compose…
02 février 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
Dans Here, In Absence, Mikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques...
31 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine