Paul Fusco : photojournaliste humaniste

16 juillet 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paul Fusco : photojournaliste humaniste

Le photojournaliste américain Paul Fusco est décédé le 15 juillet 2020. Lumière sur cet auteur sensible, membre de l’agence Magnum.

« C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre collègue et grand ami Paul Fusco. Paul était un membre de la communauté Magnum depuis 1973, et ses collègues se souviendront de lui comme d’un homme d’une grande gentillesse, sensibilité, et humanité – des qualités qui transparaissent dans sa pratique photographique »,

déclare Olivia Arthur, présidente de Magnum Photos.

Une oeuvre sensible et intemporelle

Né en 1930, Paul Fusco a fait ses premiers pas en tant que photographe aux côtés du Corps des signaleurs – une unité de l’armée américaine – en Corée, de 1951 à 1953, avant d’étudier le photojournalisme à l’Université de l’Ohio. Au cours de sa carrière, le photojournaliste a réalisé de nombreux reportages. Passionné par les enjeux sociaux aux États-Unis, il capture notamment les mineurs du Kentucky, la communauté latino de New York ou encore le quotidien des Afro-américains au Mississippi.

En 1968, Paul Fusco est chargé de couvrir les événements liés aux funérailles de Robert F. Kennedy – un véritable choc pour le pays entier. Installé à bord du train funéraire, il a capturé les milliers de personnes rassemblés le long des voies. Un hommage toujours aussi poignant aujourd’hui. Ses photographies ont d’ailleurs repris vie au cœur de l’ouvrage The Train, 8 juin. Le dernier voyage de Robert F. Kennedy, lauréat du Prix Nadar Gens d’images en 2018.

Photographe des oppressés et des minorités, il laisse derrière lui une œuvre sensible et intemporelle.

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

Explorez
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet