Photojournalisme : la VII Fundation dévoile sa première exposition collective à Arles !

08 juillet 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Photojournalisme : la VII Fundation dévoile sa première exposition collective à Arles !
Après avoir lavé ses vêtements dans une flaque d'eau au bord de la route, une femme rentre chez elle à travers un champ desséché dans le Somaliland, pays frappé par la sécheresse. Un climat changeant et plus extrême a bouleversé des millions de vies dans la Corne de l'Afrique. Avec la disparition du bétail, des chèvres et des chameaux, les éleveurs semi-nomades comme elle n'ont eu d'autre choix que de se déplacer, souvent vers des camps de déplacés ou des villes. Somaliland, 6 avril 2016 © Nichole Sobecki/VII
Des migrants africains s’entassent sur le rivage nocturne de la ville de Djibouti, essayant de capter le service de réseaux cellulaires peu coûteux – un lien ténu avec des parents à l’étranger – en provenance de la Somalie voisine. Depuis plus de 60 000 ans, notre espèce s’appuie sur ces liens sociaux intimes pour se disperser sur la Terre. Djibouti City, Djibouti, 26 février 2013 © John Stanmeyer/VII
Un combattant tchétchène s’échappe par la porte d’entrée du palais présidentiel. Il effectue une longue course à découvert jusqu’à ce qu’il puisse se mettre à l’abri. Grozny, Tchétchénie, janvier 1995 © Christopher Morris/VII

Jusqu’au 6 novembre 2023, la VII Foundation accueille entre ses murs sa première rétrospective collective. Avec See Through the Noise, les photographes de l’institution donnent à voir les évènements les plus importants que toutes et tous ont couverts au fil de ces dernières années.

C’est à l’aube du nouveau millénaire, alors que les projets de photojournalisme à long terme se raréfiaient et obtenaient de moins en moins de financements que Ron Haviv et Gary Knight ont décidé de créer la VII Fundation. Dans la volonté de pallier ce manquement grandissant, l’organisation indépendante et caritative à but non lucratif a toujours entrepris des actions en faveur des médias, de la pratique et de l’éducation documentaires continues. Au cœur des préoccupations de ses membres se mêlent questions économiques et sociales, et tout autre sujet ayant trait aux droits de l’homme. Cette année, à l’occasion de la 54e édition des Rencontres d’Arles, l’institution a imaginé une vaste rétrospective. Intitulée See Through the Noise, elle fait la part belle au travail mené par près de 30 photographes qui composent l’agence.

De la guerre de Bosnie-Herzégovine à celle d’Ukraine, l’exposition nous replonge au cœur de faits qui ont marqué l’histoire contemporaine. Parmi eux figurent aussi bien la bataille du pont de Dyala, en Irak, que des scènes de vie singulières témoignant pourtant d’une certaine réalité. Peu encline au développement des technologies gravitant autour de l’intelligence artificielle, la Fondation ne manque pas de souligner, par la même occasion, l’engagement et la quête de vérité profonde qui animent chacun et chacune de ses membres depuis ses balbutiements. Les clichés d’Ali Arkady ont notamment conduit à des enquêtes sur les crimes de guerre en Irak quand un tirage signé Ron Haviv a constitué une preuve pour le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, instigué en mai 1993 à La Haye. Publiées entre les pages des plus importants médias comme TIME, Der Speigel, National Geographic, Le Monde ou encore Paris Match pour ne citer qu’eux, nombreuses de ces images se sont vues décorées par de prestigieux prix de photojournalisme. À l’instar d’un musée d’actualités, See Through the Noise nous invite à considérer les évènements qui ont et continuent de façonner notre monde.

Funérailles de la mère : Un jeune Haïtien se tord de douleur lors des funérailles de sa mère au cimetière national d’Haïti, alors que sa famille et ses amis tentent de le retenir loin du cercueil. Sa mère a été tuée le jour des élections lorsque des hommes armés de fusils et de machettes ont attaqué un centre de vote lors des élections nationales en Haïti pour choisir le premier président élu après la chute du dictateur François Duvalier, au pouvoir depuis 30 ans. Des centaines d’électeurs ont été attaqués et tués dans tout le pays, et des bureaux de vote ont été incendiés. Les rues se sont vidées lorsque des hommes en voiture ont tiré sur les gens dans la rue avec des mitrailleuses. Les élections ont été annulées. Port-au-Prince, Haïti, novembre 1987 © Maggie Steber/VII
Des réfugiés syriens se reposent sur la côte de l’île grecque de Lesbos. Chaque jour, des milliers de réfugiés traversent la mer Égée depuis la Turquie à bord d’embarcations pneumatiques, fuyant les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Lesbos, Grèce, 24 septembre 2015 © Maciek Nabrdalik/VII
À lire aussi
Libéjubilé
Libéjubilé
Le quotidien Libération célèbre cette année son 50e anniversaire. L’occasion pour le chef du service photo, Lionel Charrier, de composer…
13 avril 2023   •  
Écrit par Eric Karsenty
L’ « épopée photo » de l’AFP est disponible à la vente !
L’ « épopée photo » de l’AFP est disponible à la vente !
Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, les éditions Fisheye célèbrent le patrimoine photographique de l’Agence France-Presse au…
17 octobre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill