Prix Swiss Life à 4 mains : découvrez les lauréat·es de la 6e édition ! 

05 décembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Prix Swiss Life à 4 mains : découvrez les lauréat·es de la 6e édition ! 
© Kourtney Roy

Lundi 4 décembre, la fondation Swiss Life a dévoilé les noms du duo gagnant de son prix consacré à la photographie et à la musique. Et ce sont Kourtney Roy et Mathias Delplanque qui ont été récompensé·es pour leur projet Off Season

À la suite d’une longue journée d’échanges avec les finalistes, le jury de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains – composé notamment d’Héloïse Conésa, conservatrice du patrimoine à la Bibliothèque nationale de France, Nathalie Giraudeau, directrice du Centre Photographique d’Île-de-France et Quentin Bajac, directeur du Jeu de Paume – a distingué Kourtney Roy et Mathias Delplanque, succédant alors à Vincent Fournier et Sébastien Gaxie. « On a vécu cette journée de rencontres et de délibération avec beaucoup de passion. Les dossiers des huit binômes finalistes étaient qualitatifs. Le duo lauréat a été choisi comme un coup de cœur et s’est démarqué par rapport aux autres », a déclaré Tanguy Polet, CEO de Swiss Life France et président du jury peu de temps avant l’annonce des lauréat·es.  

À travers leur proposition intitulée Off Season, le duo lauréat souhaite parcourir, tel un road trip visuel et musical, la côte Adriatique, aux alentours de la ville italienne de Rimini, et mettre en lumière ce qu’il en reste après la saison estivale où les touristes s’amassent. Iels se voient récompensé·es, chacun·e, d’une bourse de 15 000 euros et de la prise en charge de leurs frais de production à hauteur de 8 000 €. Le projet final sera révélé en juillet 2024 à l’occasion des Rencontres d’Arles et prendra également la forme d’une édition photographie et musique sur-mesure publiée aux éditions Filigranes. Off Season sera aussi exposé en février 2025 au Jeu de Paume à Paris et en juin 2025 au Jeu de Paume – Château de Tours.

Un projet teinté de cinéma 

Les réalisations photographiques de Kourtney Roy semblent sortir tout droit de films fantastiques et la musique de Mathias Delplanque est de nature très cinématographique. Leur duo sonne donc comme une évidence. « Nous nous connaissons depuis 2020. Kourtney m’a demandé de faire la musique d’un documentaire. Nous savions qu’on allait retravailler ensemble », rapporte le compositeur français âgé de 50 ans. Afin d’incarner pleinement la thématique « hors saison » de leur future œuvre, les deux artistes projettent de se rendre sur la côte balnéaire italienne aux alentours de février et mars 2024. « Nous nous sommes découvert tous les deux une passion pour cette zone géographique. Il y a une sorte de magie, de poésie et un mélange de glamour et de kitsch italien qui nous intéresse énormément », précise Kourtney Roy qui travaille actuellement sur la réalisation de son premier long métrage. Tandis que la photographe originaire du Canada capturera un environnement dépourvu de toute âme dans une ambiance surréaliste digne des années 1970, Mathias Delplanque composera, en direct, une musique enivrante afin  d’accompagner ce récit visuel que nous avons hâte de découvrir. 

À lire aussi
Focus #7 : Kitsch et trash, le tourisme selon Kourtney Roy
Focus #7 : Kitsch et trash, le tourisme selon Kourtney Roy
Découvrez le septième épisode de Focus, notre nouveau rendez-vous hebdomadaire ! À la croisée de la vidéo et du podcast, ce format…
13 avril 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Prix Swiss Life à 4 mains : Vincent Fournier et Sébastien Gaxie dévoilent « Auctus Animalis »
Prix Swiss Life à 4 mains : Vincent Fournier et Sébastien Gaxie dévoilent « Auctus Animalis »
Vincent Fournier et Sébastien Gaxie – lauréats de la 5e édition du Prix Swiss Life à 4 mains – viennent de dévoiler Auctus Animalis. Ce…
07 septembre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill