Seung-Rok : penser simple, le regard large

19 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Seung-Rok : penser simple, le regard large
© Seung-Rok
© Seung-Rok

« Moins, c’est plus », déclare Seung-Rok avec sobriété. Né à Séoul, qui l’a vu grandir, ce photographe de mode – qui travaille également pour des projets éditoriaux – cultive le minimalisme pour mieux atteindre la perfection visuelle. Alors que, jusqu’à il y a quelques années, Seung-Rok connaissait surtout de la photographie son industrie, c’est en s’installant à Sydney, en Australie, qu’il réalise son amour du graphisme et du 8e art. « Je me suis rendu compte que j’aimais la couleur, la silhouette et la tension, et j’essaie de combiner cette composition audacieuse avec une forte qualité narrative dans chaque prise de vue », révèle-t-il. Ses clichés, riches en couleurs et en textures, reflètent une fascination pour la minutie des choses. De nature très curieux, Seung-Rok s’intéresse spécifiquement aux photographes de mode qui ont un esprit ouvert sur le monde qui leur est contemporain, et qui travaillent dans le domaine du documentaire sans renier l’esthétique d’où iels sont issu·es. Photographier l’expression de la personnalité et le caractère des un·es et des autres est pour ce grand timide une manière de communiquer avec elleux, et de partager sa passion. Il raconte son regard sur la maturation de sa propre pratique : « J’ai essayé de rendre les choses plus belles et plus complexes en les limitant lorsque je prenais des photos, mais maintenant j’essaie de simplifier les choses et de penser plus largement. » Seung-Rok capture désormais la beauté unique de l’étrange, incorporant fleurs et plantes afin de toujours inscrire ses modèles dans un cadre en lien avec la nature. Son studio de mode se transforme parfois en cabinet de curiosités, composé de combinaisons insolites, surprenantes – révélatrices.

© Seung-Rok
© Seung-Rok
© Seung-Rok
© Seung-Rok

© Seung-Rok
© Seung-Rok

© Seung-Rok

© Seung-Rok
© Seung-Rok
© Seung-Rok
© Seung-Rok
© Seung-Rok

© Seung-Rok
© Seung-Rok

Explorez
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
À l'instant   •  
Écrit par Lou Tsatsas
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
À l'instant   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 4 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina