Silvia Gil-Roldán : dans le calme, tout s’illumine

09 décembre 2022   •  
Écrit par Ana Corderot
Silvia Gil-Roldán : dans le calme, tout s'illumine

La lumière qui inonde tout sur son passage, qui réchauffe le creux de nos dos d’une flamme chaleureuse, qui nous réveille d’une paresse hivernale… Cette lumière, c’est celle que Silvia Gil-Roldán tente inlassablement de capturer. « J’ai l’habitude d’organiser les projets en fonction d’elle, tôt le matin ou en fin d’après-midi, quand elle a une aura magique et que les couleurs deviennent plus vibrantes. D’un point de vue créatif, elle m’aide à me sentir plus à l’aise. Si je n’ai pas l’occasion de l’avoir naturellement, j’essaie de la recréer artificiellement », raconte-t-elle. Originaire de Tenerife, la photographe s’est découvert une passion évidente pour le médium alors qu’elle terminait ses études de graphisme. Jonglant entre des commandes photographiques pour des marques de mode responsables et des projets plus personnels, Silvia Gil-Roldán aspire toujours à créer en symbiose avec son île canarienne. C’est donc sur ses routes escarpées, au cœur de son sable ardent, depuis ses hauteurs vertigineuses ou sur ses eaux cristallines qu’elle trouve son inspiration. Dans l’une de ses séries, Silence, elle a cherché à représenter de plusieurs manières cet état de calme plein, là où suffit un regard ou un tendre touché pour ressentir profondément. « J’ai voulu évoquer ce moment où les mots n’importent plus, où nous pouvons communiquer par une simple perception de l’autre. J’ai également souhaité encapsuler le silence de la nature, de la brume, du soleil et de l’eau plate ». Souvenirs d’une chaleur infinie, ses images dévoilent des instants où les êtres se retirent et préservent la nature sans faire de bruits. « Nous devrions nous efforcer de vivre dans une sorte de chuchotement perpétuel, pour laisser la Terre inspirer et expirer en paix. Notre expérience dans ce monde est si éphémère que nous ne pouvons qu’espérer le fouler aussi silencieusement que possible », conclut Silvia Gil-Roldán.

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán© Silvia Gil-Roldán

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

© Silvia Gil-Roldán© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

 

© Silvia Gil-Roldán

Explorez
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l'œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
© Jérémy Appert / Courtesy of Circulation(s)
Dans l’œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
Jérémy Appert, dont le travail est exposé au festival Circulation(s) jusqu’au 2 juin prochain, a côtoyé pendant plusieurs années celles...
13 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
© Alice Pallot
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
Itinérances Foto Sète revient pour sa 2e édition, en réunissant des photographes de tout horizon pour raconter le monde contemporain....
09 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
©Alexa Brunet / Grande commande photojournalisme
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
Du 9 mai au 3 novembre 2024, l'espace culturel dédié à l’Image et l’Environnement Zone i accueille Être là, une exposition collective de...
08 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
24 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Malaga, 1966 © Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
24 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty