Son fiancé l’a quittée, elle accepte un shooting Trash the Dress

08 janvier 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Son fiancé l'a quittée, elle accepte un shooting Trash the Dress
Il n’y a pas pire scénario à l’approche d’un mariage. Shelby Swink en a pourtant fait les frais… et en voit de toutes les couleurs.

Shelby Swink, une jeune américaine de 23 ans, s’est fait larguée par son fiancé à cinq jours de leur mariage. Après avoir traversé l’enfer en annulant traiteur et cérémonie, elle a accepté la proposition pour le moins non conventionnelle de la photographe Elizabeth Hoard, qui devait initialement photographier ce qui devait être le plus beau jour de sa vie.

“Trash The Dress”, ou “Bousille la robe” en français, c’est le nom de cette tendance venue des Etats-Unis et qui consiste à détruire la robe de la mariée pendant un shooting décalé.

Famille, amis et demoiselles d’honneur se sont même prêtés au jeu du massacre de la robe pour redonner le sourire à la jeune femme.

Shelby-Swink-Trash-The-Dress-FisheyemagShelby-Swink-Trash-The-Dress-FisheyemagShelby-Swink-Trash-The-Dress-FisheyemagShelby-Swink-Trash-The-Dress-FisheyemagShelby-Swink-Trash-The-Dress-Fisheyemag

Explorez
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine