Stéphane Duroy raconte l’histoire européenne en images

15 janvier 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Stéphane Duroy raconte l'histoire européenne en images
© Stéphane Duroy
© Stéphane Duroy
© Stéphane Duroy
À lire aussi
MP#01, le mentorat inédit de l'Agence VU'
MP#01, le mentorat inédit de l’Agence VU’
Pour soutenir les photographes émergents dans le développement de leur pratique artistique, le Fonds Régnier pour la Création, en…
25 novembre 2020   •  
Écrit par Finley Cutts
Des tirages abordables d’artistes mythiques à la Galerie Vu’ !
Des tirages abordables d’artistes mythiques à la Galerie Vu’ !
La Galerie VU’ organise une vente de tirages issus des archives personnelles des photographes de l’agence. L’occasion, en cette période…
07 décembre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin
Stéphane Duroy, Guillaume Herbaut : la guerre, de l’objectif au pinceau
Stéphane Duroy, Guillaume Herbaut : la guerre, de l’objectif au pinceau
Représenter le conflit et ses atrocités tout en s’affranchissant du spectaculaire. Telle est l’ambition de l’exposition De l’Ukraine –…
02 décembre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin

Jusqu’au 23 février, la Galerie VU’ expose les photographies de Stéphane Duroy, reporter et photographe de guerre qui a raconté l’Europe du siècle dernier dans une approche à la fois documentaire et conceptuelle. L’exposition célèbre la sortie du Photo Poche qui lui est dédié.

Membre de l’Agence VU’ depuis ses débuts, Stéphane Duroy fait partie des grands photographes documentaires français. Très vite, il s’est démarqué pour ses photos de guerre, qui racontent une Europe du XXe siècle traversée par des conflits sanguinaires et des crises d’identités dramatiques. À l’occasion de la parution aux Éditions Actes Sud du Photo Poche qui lui est consacré, la Galerie VU’ présente une exposition rétrospective qui revient sur l’essence même du travail de ce photographe. Son style est unique et mélange un œil journalistique avec une capacité narrative puissante. Son travail ne se limite pas au document qui dénonce, ni au photojournalisme : il vise plutôt une zone de compréhension de l’histoire par des symboles simples, efficaces, qui ne s’attardent pas sur l’anecdote ni sur le sensationnalisme. De la tragique situation sociale de la Grande-Bretagne des années 1970 à la chute du Mur, en passant par les reportages dans une Europe de l’Est ravagée par les combats, le photographe pose sur le monde contemporain un regard sans fioritures, en quête des racines qui forgent notre présent.

© Stéphane Duroy

Un regard désenchanté sur l’Europe

D’abord photographe de presse à l’agence Sipa, Stéphane Duroy s’est progressivement éloigné du reportage. Il a ainsi développé un langage unique, créant des liens entre le photojournalisme et une photographie plus narrative. C’est ainsi qu’il s’est attaché à interroger le rapport à l’histoire de l’Europe du XXe siècle, marquée par deux guerres mondiales et leurs conséquences humanitaires et géopolitiques. Au cœur de son travail, la quête obsessionnelle de racines et la reconstitution des différentes identités européennes. Une recherche qui le conduit sur les routes des migrations de certaines populations du continent, jusqu’à le mener aux États-Unis, sur les traces des exilé·es.

Le parcours du photographe peut être résumé en quatre projets majeurs, articulés autour de régions précises : l’Angleterre, Berlin, les pays de l’Est et les États-Unis. « De 1977 à 2002, j’entrepris une vaste enquête photographique sur la société britannique dont les clivages sociaux, très marqués, illustrent la complexité d’une communauté humaine, explique-t-il. Berlin-Ouest dès 1979 s’imposa comme le lien de cause à effet, le lieu où furent décidées les grandes orientations qui ont généré la tragédie européenne et remis en question nos chères valeurs. Enfin, à partir de 1984, les États-Unis, magnifique symbole d’espoir, grand rêve ready-made auquel personne ne croit, ferme le cercle. »

De ce regard désenchanté sur l’Europe naît Unknown, un corpus de monographies, suivi d’Unknown #2 – The Endless Reworking of a Book, qui le mène vers l’art plastique. « Collages, coupures de presse, photographies anonymes, peintures, ratures et déchirures, viennent nourrir et malmener des dizaines d’exemplaires de son livre Unknown, écrit la commissaire Fannie Escoulen. Par ce geste quotidien de destruction et de reconstruction, par l’ajout de couches de matières successives, […] cette tentative d’épuisement du livre et de ses propres images permet à Stéphane Duroy d’aller au-delà de sa photographie, d’en casser les codes et d’explorer de nouveaux territoires d’expression. »

© Stéphane Duroy
Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas