Toby Coulson et le charme irrésistible de l’ordinaire

21 octobre 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Toby Coulson et le charme irrésistible de l’ordinaire

Installé à Londres, Toby Coulson a grandi dans une région rurale du Devon, dans le sud de l’Angleterre. Une enfance passée loin de toute zone urbaine et distraction le poussant à contempler son environnement avec attention. Partageant aujourd’hui son temps entre commandes et projets documentaires, il met son œil aiguisé au service du beau comme de l’humain. « Je suis fasciné par nos interactions avec ce qui nous entoure. Par la manière dont nous métamorphosons notre environnement », précise-t-il. Sublimées par des flous artistiques et des tons chauds, ses images se lisent comme des poèmes révélant l’émotion d’un instant. Des capsules paisibles d’où la splendeur jaillit, comme pour révéler au monde le charme ordinaire – celui que l’on a tendance à oublier, celui qui reste dans l’ombre d’un quotidien trop pesant. Une collection aux notes fraîches et picturales que l’on ne peut que savourer.

© Toby Coulson© Toby Coulson© Toby Coulson

 

 

© Toby Coulson

 

 

© Toby Coulson

 

 

© Toby Coulson

 

© Toby Coulson

© Toby Coulson

© Toby Coulson

 

© Toby Coulson

 

© Toby Coulson© Toby Coulson

 

© Toby Coulson

 

© Toby Coulson

© Toby Coulson

Explorez
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
© Ezequiel Rivero / Instagram
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
Par la puissance de son courant, l’eau s’impose comme élément d’inspiration pour les photographes de notre sélection Instagram de la...
21 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin