Un monde sans médias

09 janvier 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Un monde sans médias

Sujets insolites ou tendance, faites un break avec notre curiosité de la semaine. Que deviendrions-nous sans médias et autres réseaux sociaux ? À travers une mise en scène aseptisée, Pamela Chemla s’interroge sur notre hyperconnectivité.

Pamela Chemla

, photographe de 28 ans installée en France, est tombée amoureuse de la photographie durant une expédition en Amazonie. « Cette immense nature m’a permis de me reconnecter à ma propre essence », confie-t-elle. À travers ses travaux, cette ancienne directrice artistique explore « notre capacité à voir les choses autrement. En jouant avec les images, je perturbe l’œil et laisse entrevoir une autre réalité ». Loin des paysages verdoyants d’Amérique du Sud, elle se penche, avec son projet Expérience, sur l’hyperconnectivité.

Lorsque le voile tombe

« Constamment stimulés par de nombreux médias, nous avons développé la peur du rien,

explique Pamela Chemla. Emprisonnés malgré nous dans une bulle de divertissement, nous voyons notre existence comme une fête perpétuelle. » Mais sans cette connexion continue, que devenons-nous ? Le rien devient-il une phobie de notre société ? Dans Expérience, la photographe s’interroge sur la notion d’identité, mise à mal par les réseaux sociaux. « Lorsque le voile tombe, la réalité reste tout aussi terrifiante », déclare-t-elle.

Dans une mise en scène aseptisée, les expressions figées des modèles interpellent. Qui sont-ils ? Des mannequins aux accessoires colorés ? Ou les cadavres d’une maison funéraire ? Passifs, ils oscillent entre deux réalités. L’univers trompeur des médias, et le néant dissimulé derrière les artifices.

© Pamela Chemla© Pamela Chemla
© Pamela Chemla© Pamela Chemla
© Pamela Chemla© Pamela Chemla

© Pamela Chemla

Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
Dans Here, In Absence, Mikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques...
31 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas