Venez visiter l’ETPA et l’ESMA le 12 et 13 mars !

12 mars 2021   •  
Écrit par Finley Cutts
Venez visiter l'ETPA et l'ESMA le 12 et 13 mars !

Les 12 et 13 mars, de 10h à 18h, les deux écoles Toulousaines de l’ESMA et de l’ETPA proposent des rendez-vous individuels pour présenter les créations étudiantes ainsi que l’ensemble de ses formations ! Une envie de vous lancer dans une école des métiers d’Arts ? Alors n’hésitez pas et réservez un créneau !

Art, design, photographie, jeu vidéo… De nombreuses spécialités cohabitent sur un même campus à Toulouse. Là, l’École Supérieure des Métiers Artistiques (ESMA) et l’École de Photographie et du Jeu Vidéo (ETPA) forment la prochaine génération d’acteurs du monde de l’image. Pour faire suite au succès de leurs journées portes ouvertes en ligne du 5 et 6 février dernier, les deux écoles proposent des rendez-vous individuels le 12 et 13 mars pour présenter les créations étudiantes ainsi que l’ensemble de ses formations.

Pendant ces visites privées, les curieux auront l’occasion de voir les nombreux projets réalisés au sein des deux écoles. En découvrant les différents travaux et en rencontrant les étudiants et les équipes pédagogiques, les visiteurs auront une visibilité sur les formations proposées : tout le nécessaire pour choisir leur futur métier !

 

N’hésitez pas et réservez un créneau ici, le vendredi 12 et samedi 13 mars, de 10h à 18h !

© Pauline Dupin

© Pauline Dupin, étudiante de l’ETPA

© Clément Marion© Gaëlle Meneret

à g. © Clément Marion, à d. © Gaëlle Meneret, étudiant.e.s de l’ETPA

Image d’ouverture : © Pauline Dupin

Explorez
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
© Irina Shkoda
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
Retour à ses racines, famille d’adoption, fantômes tenaces ou simples témoignages d’une connexion profonde, les photographes nous...
22 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas