Voici les lauréats du Prix pour la photographie du musée quai Branly – Jacques Chirac !

02 novembre 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voici les lauréats du Prix pour la photographie du musée quai Branly – Jacques Chirac !

Le 2 novembre, le nouveau Prix pour la photographie du musée du quai Branly – Jacques Chirac a dévoilé ses trois lauréat·es : Gayatri Ganju, Seif Kousmate et le duo Ritual Inhabitual. Des photographes ayant à cœur d’illustrer les enjeux contemporains de notre monde.

Initiée en 2008, le programme de Résidences du musée du quai Branly – Jacques Chirac entendait apporter son soutien aux auteurs et autrices émergent·es venu·es du monde entier. Une ambition renouvelée cette année grâce à la création du Prix pour la photographie. Armé d’une nouvelle formule et d’une nouvelle dotation – de 30 000 euros – l’événement réaffirme son engagement historique envers la création visuelle et contemporaine. Composé notamment de Christine Barthe, responsable de l’Unité patrimoniale des collections Photographies du musée du quai Branly – Jacques Chirac, de Brook Andrew, artiste et lauréat 2015 des Résidences photographiques, et de Samantha McCoy, directrice de la Galerie Magnum à Paris, le jury a dévoilé, ce 2 novembre, les noms des trois lauréat·es du Prix : l’Indienne Gayatri Ganju, le Marocain Seif Kousmate et le duo chilien Ritual Inhabitual (Florencia Grisanti et Tito González García). Mário Macilau et Camila Juarez Morales ont quant à eux obtenu deux mentions spéciales.

© Gayatri Ganju

© Gayatri Ganju

Tisser des récits complexes

Traditions alternatives, et rituels formateurs, surexploitation de la nature, migrations… Les finalistes du Prix pour la photographie tissent des récits complexes alimentés par les enjeux sociétaux et environnementaux de notre monde. Influencée par la mythologie, la notion de genre, et le monde sauvage, Gayatri Ganji s’intéresse, dans Someone who’s here and there aux communautés autochtones vivant dans la région forestière des montagnes Niligri, au Népal. Des natifs organisant leur existence autour de l’eau, des plantes et du sol. Interrogeant sa propre place privilégiée d’artiste, elle entend tisser un dialogue avec ses sujets pour construire un travail collaboratif, centré sur la forêt – primordiale à leur survivance.

C’est au Maroc, au cœur d’une oasis de la région, que Saif Kousmate poursuit quant à lui son projet Waha. Un espace qui, malgré son passé prospère – les oasis étaient autrefois des foyers agricoles et des hauts lieux de commerce – se meurt aujourd’hui à petit feu, victime des cycles de sécheresse qui s’abattent sur le territoire. Jouant avec les éléments organiques collectés sur place, comme avec l’acide, métaphore des effets néfastes de la pollution, il compose un récit poétique et résolument engagé.

Enfin, le duo Ritual Inhabitual voyage jusqu’au Mexique pour développer Oro Verde, une série aux frontières du réel et de la fiction centrée sur la révolution des Puréhpechas de Chéran – une révolte initiée par les femmes de la communauté mexicaine contre les partis politiques et les forces de l’ordre municipale profitant – aux côtés d’organisations criminelles – du marché extrêmement lucratif de l’avocat. Un combat animé par une volonté noble : celle de protéger leur environnement.

© Seif Kousmate

© Seif Kousmate

© Ritual Inhabitual

© Ritual Inhabitual

Image d’ouverture : © Ritual Inhabitual

Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill