Vos découvertes préférées du mois de novembre 2020

07 décembre 2020   •  
Écrit par Anaïs Viand
Vos découvertes préférées du mois de novembre 2020

Focus sur les cinq découvertes préférées des lecteurs, présentées en novembre 2020 sur le site de Fisheye : Tim Franco, Marie Aynaud, Clément Marion, Makis Makris, et Charlotte Abramow, une des artistes du parcours Elles X Paris Photo.

1. Tim Franco

« Dans les premiers temps, les gens qui essayaient de s’échapper de la Corée du Nord étaient exécutés en public s’ils se faisaient prendre. Se rendre en Chine était vu comme un complot contre le gouvernement. Cela n’a pas changé. Fuir est toujours vu comme une trahison, un crime contre le pays »

confie Eun-Ju Kim, une défectrice nord-coréenne, à Tim Franco. Depuis trois ans, le photographe franco-polonais membre de la structure Inland travaille sur Unperson, un projet de livre consacré à ces individus ayant tout risqué pour démarrer une nouvelle vie, loin de la dictature. Un travail mêlant expérimentations photographiques et témoignages poignants.

© Tim Franco

© Tim Franco© Tim Franco

© Tim Franco

2. Marie Aynaud 

« En avril, alors que j’étais confinée chez mes parents depuis environ un mois, j’étais déboussolée. J’avais perdu mon emploi de libraire, et je n’arrivais pas à prendre de photos. J’ai trouvé une pile de vieux journaux et j’ai commencé à les découper. J’avais un grand besoin d’images, mais je ne pouvais plus me confronter aux miennes ni à celles d’Instagram »

, raconte Marie Aynaud. Avec ses collages, l’artiste Marie Aynaud transforme des nus photographiés par des hommes en œuvres poétiques synonymes de liberté.

© Marie Aynaud© Marie Aynaud
© Marie Aynaud© Marie Aynaud

© Marie Aynaud

3. Clément Marion

« Quand est-ce que vous avez vu un grand brûlé pour la dernière fois ? Vous n’en avez pas vu ? C’est normal, ces gens-là se cachent. » Avec sa série Phœnix, le photographe Clément Marion offre un point de vue sensible sur le corps des grands brûlés. Un sujet qui questionne autant la représentation de soi que le regard de notre société.

© Clément Marion© Clément Marion
© Clément Marion© Clément Marion

© Clément Marion

4. Makis Makris

Avec Odysseus’ Clepsydra, le photographe grec Makis Makris nous ensorcèle avec le noir profond de ses images artisanales. Enfermé chez lui, l’artiste nous invite, comme Ulysse, à partir en voyage, mais cette fois dans les couloirs sombres de notre espritEntretien.

© Makis Makris

© Makis Makris© Makis Makris

© Makis Makris

5. Charlotte Abramow

Dans le cadre du parcours digital dédié aux femmes photographes Elles X Paris Photo, nous présentons, durant dix jours, les auteures mises en avant en vidéo. Focus aujourd’hui sur les productions et engagements de la photographe féministe Charlotte Abramow.

© Charlotte Abramow

© Charlotte Abramow© Charlotte Abramow

© Charlotte Abramow

© Tim Franco

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
À l'instant   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •