Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah

24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
© Juliette Alhmah
© Juliette Alhmah

Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah, emprisonné dans un jour éternel. Votez pour elle avant le 11 septembre !

Initiés en 2010 par le Salon de la Photo, les Zooms entendent mettre en valeur la profession de photographe. Prenant la forme de deux prix – l’un décerné par la presse, l’autre par le public – ils mettent en valeur huit finalistes, sélectionné·es par un jury composé de professionnel·les du monde de la photo et présidé par l’artiste FLORE. Chacun·e représenté·e par un·e des membres du jury – venu·es de Compétence Photo, De l’air, Photo, Polka, Réponses Photo, Phototrend, Like Magazine et Fisheye – les auteurices choisi·es défendent une photographie émergente, une écriture soignée, une dimension narrative travaillée. Vous souhaitez encourager Juliette Alhmah, la photographe désignée par Fisheye ? Vous avez jusqu’au 11 septembre 2024 à 11h pour voter pour elle !

Un monde où le soleil ne se couche plus

Diplômée de Louis Lumière et de l’Académie libanaise des beaux-arts de Beyrouth, Juliette Alhmah croise expérimentations plastiques, récits intimes, images documentaires, mais aussi son et vidéo pour ériger des univers oniriques où se croisent ses songes et ses souvenirs. Dans Toujours Diane – série lauréate du Prix Fisheye de la création visuelle en 2023 – elle imagine un monde où le soleil ne se couche plus. « Un monde où cette lumière qui baigne n’est ni chaude ni douce, mais parfois agressive et éblouissante », poursuit-elle. Inspirée par le projet Znamia, un consortium russo-européen ayant développé dans les années 1990 une série d’expériences visant à réfléchir la lumière solaire avec des satellites pour éclairer des villes de l’Arctique russe, l’artiste compose une dystopie poétique faite de monochrome granuleux, de paupières plissées et d’animaux épuisés. Une narration où la fatigue enlise les muscles et plonge notre société dans un ralenti aux teintes d’absolu, dont la grâce cauchemardesque ne peut que nous toucher.

  

© Juliette Alhmah

© Juliette Alhmah

© Juliette Alhmah

© Juliette Alhmah
À lire aussi
Focus #51 : Juliette Alhmah et l’épuisement d’un soleil éternel
06:41
Focus #51 : Juliette Alhmah et l’épuisement d’un soleil éternel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, à travers Toujours Diane, la lauréate du Prix Fisheye de la création visuelle…
07 juillet 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les Zooms 2023 : votez pour Gabriel Dia !
© Gabriel Dia
Les Zooms 2023 : votez pour Gabriel Dia !
À l’occasion des Zooms 2023, Fisheye dévoile son coup de cœur : Gabriel Dia. En interrogeant sa sexualité, l’artiste sénégalais…
23 juin 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
Dans Here, In Absence, Mikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques...
31 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas