Novembre 2023

Fisheye Magazine #62 Songe

Fisheye Magazine #62 Songe
© Fisheye Magazine

« Alors que le monde s’embrase à nouveau pour un bout de terre aux marges de la Méditerranée, cela nous rappelle avec vigueur la question du point de vue. Quelles sont les perspectives depuis lesquelles nous regardons le monde et sa complexité ? En matière de photo, cela peut sembler assez simple à comprendre, et pourtant rien ne l’est moins. Car le point de vue photographique n’est plus géographique, il est devenu idéologique, philosophique, conscient et politisé. Il ne suffit pas d’être d’un côté ou de l’autre pour montrer un aspect de la vérité. Tout le processus de création, la mise en abyme et le contexte de monstration définissent le sens général des images. Et ce combat pour imposer son point de vue prend un sens nouveau face à un malstrom digital et logiciel qui rend chaque photo suspecte », introduit Benoit Baume, directeur de la publication Fisheye, dans l’édito de ce nouveau numéro. Alors que l’automne prend ses marques et le monde se transforme, une fois de plus, en un théâtre de scènes de guerre abominables, nous souhaitons offrir un panorama de différents points de vue à travers les quatre coins de notre planète. Des visions variées, des formes nouvelles et des thématiques plus captivantes les unes que les autres. 

Tout commence par les diverses perceptions que nous pouvons avoir de la couverture arborant des couleurs aux vertus apaisantes et ce flou floral enchanteur. Réalisée par Étienne Francey, cette image dévoile un regard doux sur la nature tout en nous invitant à réfléchir sur notre façon de percevoir et d’identifier les choses qui nous entourent. Quant à notre cahier central, il vous fera également voyager à travers plusieurs points de vue. L’exploration débute dans la capitale bolivienne, à La Paz, où Federico Estol capture avec poésie la communauté des cireurs et cireuses de chaussures de la ville agitée. Puis Aurélie Scouarnec, nous transporte à quelques pas de Paris, au cœur de Faune Alfort, un centre de soins pour animaux sauvages. Entre plumages et pelages, Feræ délivre un message fort à propos de l’extinction progressive et alarmante de nombreuses espèces. L’environnement anime aussi le quotidien d’Almudena Romero. Dans The Pigment Change, l’artiste madrilène dévoile ses recherches et expériences à mi-chemin entre les arts et la science. Un travail d’orfèvre à découvrir dans son livre et à l’occasion de l’exposition à la Fisheye Gallery. Dans un tout autre registre, Viviane Sassen joue avec les représentations par le prisme de photographies de mode aux couleurs éclatantes. Résolument drôle, mais évocateur de l’Amérique des années 1960, The Anonymous Project invite Omar Victor Diop à s’incruster dans des images d’archives de personnes blanches. Un projet politique à l’allure de jeu de rôle brillamment incarné. Enfin, le voyage s’achève dans des tons de clair-obscur, à Miami. Accompagné de flashs portatifs, Antoine Martin dresse le portrait d’un Miami sombre, loin des strass et des paillettes. Fisheye #62 rayonne désormais entre vos mains, et vos yeux. 

Nos dernières publications
Voir tous les magazines
Fisheye Magazine #65 Fiertés
Fisheye Magazine #65 Fiertés
« Pallier l’invisibilisation, affirmer des identités fluides et multiples, sortir des schémas de pensée hétéronormés, autant de terrains...
Mai 2024
Fisheye Magazine #63 Combat
© Thaddé Comar
Fisheye Magazine #63 Combat
« “Même la guerre est quotidienne.” Cette citation empruntée à Marguerite Duras (Des journées entières dans les arbres) nous rappelle à...
Janvier 2024
Fisheye Magazine #60 10 ans
Fisheye Magazine #60 10 ans
« Nous y voilà. 10 ans. 60 numéros. 9 000 pages – sans compter les hors-séries et les livres. Plus de 500 portfolios imprimés. 8 000...
Juillet 2023
Fisheye Magazine #59 Apparence
Fisheye Magazine #59 Apparence
Pour cette livrée printanière, nous vous embarquons dans un voyage autour des apparences. Celles qui trompent, révèlent ou déstabilisent....
Mai 2023
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Développée durant six années, la série Ilmatar, propose d’accompagner la grossesse de la photographe Momo Okabe, démarrée au moyen d’une fécondation in vitro.
12€
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Jean-Christian Bourcart propose dans sa série un album familial loufoque et décalé, composé de photos de mariages sauvées de l’oubli.
12€
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
De chlore et de rosé présente cinq étés d’ivresse passés sur la Riviera française. Des images d’insouciance et d’indolence défilent avec un parfum étrange.
40€
Almudena Romero - The Pigment Change
Almudena Romero - The Pigment Change
Dans le travail d'Almudena Romero, pas de pixels ni même de grain, seulement de la chlorophylle. Ainsi, elle forme une œuvre littéralement vivante, mais aussi éphémère.
65€
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas