Addicts

18 août 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Addicts
Accros au travail, à la musculation ou aux drogues, certaines personnes vivent au quotidien avec une obsession qui les ronge. Pour mettre en lumière ce mal universel, Blanca Galindo et David Simon Martret ont réalisé une superbe série sur l’addiction. Par Hélène Rocco.

Parce qu’elles souhaitaient échapper à leur propre corps et se déconnecter, certaines personnes tombent dans les filets de l’addiction. Blanca Galindo et David Simon Martret, deux photographes espagnols qui forment le duo Leafhopper, ont vus plusieurs de leurs proches basculer et ont entamé la série It’s a Wonderful life, au titre ironique, en 2015. Elle relate des histoires d’addictions en Russie, en Asie et en Europe et vise à faire comprendre au public ce qui pousse les gens à s’enfermer dans de telles obsessions.

Pour mener à bien ce projet, le couple à la ville a conduit des recherches et mené des entretiens en Chine, Indonésie, Malaisie, aux Philippines, au Japon, aux États-Unis, en Espagne, en Finlande et au Mexique.

Photo tirée de la série "It's a wonderful life" / © Leafhopper
Photo tirée de la série “It’s a wonderful life” / © Leafhopper

Le sujet est sensible, tabou : “Prendre la première photo a été à la fois difficile“, confie la photographe. Une fois lancés, les deux artistes ont à la fois souhaité montrer les problèmes de drogue et les conséquences psychologiques de l’addiction. “On en apprend tous les jours sur ces obsessions : tout le monde a une réaction différente. Certains se soulagent en se brûlant avec un fer ou s’entaillent le corps, mais tous cherchent à se déconnecter à travers ce mal.” Au fil de leur projet, ils ont été étonnés de découvrir qu’il était bien plus facile de passer du temps avec des alcooliques ou des accros à l’héroïne pour échanger sur leur maladie que d’essayer de parler à des personnes accros au travail.

Quelques unes des photos de la série fonctionnent en diptyque, associant des portraits et des images plus métaphoriques. “Puisqu’on veut aussi traiter les émotions et la psychologie, on a recours à l’imagerie abstraite et aux symboles. On a,, par exemple, envie de mettre en image l’idée d’une prison .” explique David.

Photo tirée de la série "It's a wonderful life" / © Leafhopper
Photo tirée de la série “It’s a wonderful life” / © Leafhopper

Blanca et David ont aussi mis en place un Tumblr, plus léger, sur l’addiction qui montre notamment comment la publicité tente de tourner l’addiction en quelque chose de positif. “Pour nous, la chose la plus intéressante c’est de créer et de générer une réflexion sur l’addiction. C’est ce qu’il y a de plus satisfaisant.“, concluent-ils. Les artistes espèrent finir leur projet d’ici décembre prochain.

LEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECTLEAFHOPPER PROJECT

Propos recueillis par Hélène Rocco

En (sa)voir plus

→ Leur site web

→ Leur Tumblr

→ Leur page Facebook

→ Leur compte Twitter

Explorez
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
© Maurine Tric
Les images de la semaine du 12.02.24 au 18.02.24 : un éveil réparateur
C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, les photographes mis·es en avant par Fisheye ont en commun de transmettre des valeurs de soin et...
18 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
© Cait Oppermann
La RATP invite Fisheye à célébrer la diversité de la photographie de sport
Cette année encore, la RATP a convié Fisheye à investir des stations de son réseau métropolitain. Cette invitation prend place dans le...
17 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet