Adeline Care, lauréate du Prix Picto de la mode 2019

04 avril 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Adeline Care, lauréate du Prix Picto de la mode 2019

Le Prix Picto de la Mode a révélé les trois lauréats 2019 lors d’une cérémonie le 2 avril 2019. Lumière sur Adeline Care, Seán McGuirr et Rosanna Lefeuvre, trois photographes aux univers délicats et singuliers.

Créé en 1998, le Prix Picto de la Mode soutient les jeunes photographes de mode, de moins de 35 ans. Habituellement organisée au Palais Galliera, Musée de la mode de la ville de Paris, la cérémonie de remise des prix a, cette année, déménagé à la Maison européenne de la photographie. Entourés d’artistes contemporains qui déconstruisent la photographie de mode et décloisonnent les genres – Ren Hang, Coco Capitán et Yoonkyung Jang – les vingt-deux finalistes du Prix Picto proposent une relecture fascinante de la discipline.

Trois photographes, ont été distingués, durant cette cérémonie, par un jury composé notamment de Miren Arzalluz, directrice du Palais Galliera, Simon Baker, directeur de la MEP, la photographe Françoise Huguier, Benoît Baume, directeur de Fisheye Magazine et la lauréate du Prix Picto 2017, Pascale Arnaud. Chaque lauréat s’est approprié l’esthétique mode pour créer un univers intime et singulier. Un trio éclectique et prometteur.

© Adeline Care

© Adeline Care, première place Prix Picto de la mode 2019

Douceur, rêve et nature

En troisième place se trouve Rosanna Lefeuvre, 25 ans, dont les images délicates ont touché le jury. Lorsqu’elle  compose, la photographe accorde une place importante à la texture et aux matières. En témoignent ses clichés vibrants, qui paraissent presque être en relief. Une découverte tendre et poétique. La jeune femme remporte des prestations chez Picto d’une valeur de 1000 euros.

Gagnant d’un travail de retouche en rendez-vous chez Janvier, Seán McGuirr, auteur irlandais, remporte la deuxième place du Prix. Il présente deux séries photographiques à fleur de peau. L’une dresse le portrait d’un jeune skateur que l’artiste suit depuis six mois. À travers cette collaboration, il illustre l’évolution d’un jeune qui quitte l’enfance, et grandit. La seconde sublime Tokyo, en mettant en scène un homme tombant amoureux de la nature.

Enfin, le premier prix est décerné à Adeline Care. « Ce sont des photographies très personnelles, cela me touche énormément qu’elle puisse résonner chez d’autres personnes », confie la photographe. En présentant ses séries Aïthō (je brûle) et Aurora, l’artiste dévoile un univers unique et teinté d’onirisme. Elle est saluée pour « la sensibilité de ses œuvres et sa prise de risque », par Miren Arzalluz, directrice du Palais Galliera. La photographe remporte la réalisation, en rendez-vous avec un tireur, d’une exposition de 10 à 12 images d’une valeur de 2000 euros, et gagne l’affichage de ses images dans les espaces publicitaires par JCDecaux. Les trois lauréats se voient également offrir une journée de prise de vue en studio par le studio Daguerre.

Douceur, rêve et nature composent cette nouvelle édition du Prix Picto. Une sélection touchante et dépaysante.

© Rosanna Lefeuvre© Rosanna Lefeuvre

© Rosanna Lefeuvre, troisième place Prix Picto de la mode 2019

© Seán McGuirr© Seán McGuirr

© Seán McGuirr, seconde place Prix Picto de la mode 2019

© Adeline Care© Adeline Care
© Adeline Care© Adeline Care

© Adeline Care

© Adeline Care, première place Prix Picto de la mode 2019

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 6 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina