Au micro de « Regardez voir » #66

31 octobre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au micro de « Regardez voir » #66

Cette semaine, Brigitte Patient se rend à Deauville pour découvrir la nouvelle édition du festival Planche(s) Contact. Retour à Paris, ensuite, au sein de la Bibliothèque Nationale de France (BnF), qui rend hommage aux Nadar.

La 9e édition du festival Planche(s) Contact a ouvert ses portes à Deauville, jusqu’au 25 novembre. Cette année, treize photographes ont été invités. Parmi eux : Isabel Muñoz, Yusuf Sevinçli, Isabelle Chapuis ou encore Vincent Delerm. Ce dernier a carte blanche, et revient avec Brigitte Patient sur ses inspirations. « C’était un projet agréable », confie-t-il. D’origine normande, Deauville lui évoque son enfance, et la proximité de la mer. « Je ne voulais pas me censurer », précise le photographe. « J’ai passé du temps dans la ville, je l’ai photographiée sous des saisons différentes… Je voulais faire des photos de choses que tout le monde peut voir, et cadrer de façon à attirer l’attention ».


© Vincent Delerm

© Vincent Delerm

© Vincent Delerm

© Vincent Delerm

Direction la BnF, ensuite, qui accueille l’exposition Les Nadar, une légende photographique. L’événement rend hommage à trois photographes : Félix Tournachon, Adrien, son frère, et Paul, le fils d’Adrien. Anne Lacoste, l’une des commissaires de l’exposition, présente ces hommes : « Félix était une figure flamboyante du 19e siècle (…) Adrien, lui était un artiste maudit et se vouait davantage à une carrière de peintre que de photographe. Paul, enfin, naît dans le studio, et mène une existence privilégiée ».

Au sein de l’exposition trônent des portraits d’Alexandre Dumas, Joséphine Baker, Baudelaire, George Sand ou encore Gustave Doré. Autant d’artistes populaires venus se faire tirer le portrait par les Nadar. Pendant près d’un siècle, ceux-ci ont contribué à l’essor de la photographie. Une promenade didactique fascinante.

Adrien Tournachon, Autoportrait au chapeau de paille, vers 1854 BnF, département des Estampes et de la photographieAdrien Tournachon, Musette, 1854-1855 BnF, département des Estampes et de la photographie

à g. Autoportrait au chapeau de paille, vers 1854, à d. Musette, 1854-1855 © Adrien Tournachon, BnF département des Estampes et de la photographie

Paul Nadar, Sarah Bernhardt dans Pierrot assassin, vers 1883 BnF, département des Estampes et de la photographie

Sarah Bernhardt dans Pierrot assassin, vers 1883, © Paul Nadar, BnF, département des Estampes et de la photographie

Félix Nadar, Alexandre Dumas, Épreuve sur papier salé vernie, d’après un négatif sur verre au collodion, 1855 BnF, département des Estampes et de la photographieFélix Nadar, Main du banquier « cliché obtenu à la lumière diurne. Epreuve tirée à la lumière électrique », 1861 BnF, département des Estampes et de la photographie

à g. Alexandre Dumas, Épreuve sur papier salé vernie, d’après un négatif sur verre au collodion, 1855, à d. Main du banquier « cliché obtenu à la lumière diurne. Epreuve tirée à la lumière électrique », 1861 © Félix Nadar, BnF, département des Estampes et de la photographie

Image d’ouverture : © Vincent Delerm

Explorez
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine