Circulation(s) revient pour une nouvelle édition focalisée sur l’Ukraine !

02 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Circulation(s) revient pour une nouvelle édition focalisée sur l'Ukraine !
© Giulia Sidoli, Working On My Tan / Courtesy of Circulation(s)
© Glauco Canalis, The Darker The Night, The Brighter The Stars / Courtesy of Circulation(s)
© Yeheniia Laptii, « Okolotok », When Scary Fairy Tales Turn Into Reality / Courtesy of Circulation(s)

Du 6 avril au 2 juin 2024, le Centquatre, à Paris, accueille Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne, pour une nouvelle édition ! Identités, territoires, politique… 24 artistes interrogent, avec relief et perspicacité, des mondes multiples afin d’en extraire la beauté, la puissance et la laideur.

La 14e édition de l’incontournable festival accueillera pour l’occasion 14 nationalités, parmi lesquelles l’Irlande du Nord, l’Iran, la France ou la Grèce. Toujours autant porté vers l’international, il réitère pour cette année une volonté d’offrir un large panel d’expérimentations autour du médium, afin d’en explorer les possibles, de l’image fixe à animée, des techniques anciennes à l’intelligence artificielle. Mené en partenariat avec le laboratoire photo WhiteWall, qui réalise les tirages du festival pour la troisième année consécutive, Circulation(s) met en valeur les talents émergents qui dynamisent et mettent au défi le 8e art, au regard des questionnements contemporains.

Après des focus dédiés successivement à la Roumanie, la Biélorussie, le Portugal, l’Arménie et la Bulgarie, c’est au tour de l’Ukraine de bénéficier d’une attention particulière. Pour ce faire, quatre artistes ukrainien·nes sont invité·es à partager leur vision personnelle du territoire dont iels sont issu·es et leurs préoccupations face au conflit en cours. Entre autres, Yevheniia Laptii, raconte des allégories venues de l’enfance, et évoque en contraste une réalité monstrueuse, dans une narration proche du conte. Les photographes Dima Tolkachov et Maryna Brodovksa développent, chacun·e à leur manière, les conséquences indirectes de la guerre sur la psyché – l’un nourrissant son travail de détails subtils, et l’autre en présentant des collages surréalistes.

Investiront le Centquatre de nombreux·ses autres artistes également, dont vous pourrez découvrir, ou redécouvrir l’œuvre. À commencer par Glauco Canalis, qui explore de façon fascinante une culture de jeunes issu·es du quartier napolitain de Torretta, à travers le Cippo di Sant’Antonio, fête traditionnelle du feu de joie – passée de fête traditionnelle à un jeu dangereux entre gangs rivaux. Pour sa part, Quentin Fromont, à qui Fisheye a consacré un article, aborde les complexités de l’intimité homosexuelle. Il dessine avec Croupir dans la chaleur des autres un monde érotique et vaporeux, où fantasmes et réel se confondent. Autrement politique, le travail de la photographe polonaise Natalia Gaudek défend la désobéissance civile non violente, et exprime l’espoir du changement à travers des cyanotypes. Plus proche de la littérature, Diambra Mariani met en scène un poème visuel coexistant avec un texte : à l’inverse de Natalia Gaudek, elle tente dans son cas d’échapper à la violence du monde et de confronter ses frayeurs pour l’avenir. Richesses en partage, idées foisonnantes et diversité d’écritures photographiques seront donc au rendez-vous pour cette 14e édition de Circulation(s), à ne surtout pas manquer !

© Quentin Fromont, Croupir dans la chaleur des autres, « Angel » / Courtesy of Circulation(s)
© Tom Kleinberg, Forgotten In The Dark / Courtesy of Circulation(s)
© Amin Yousefi, Eyes Dazzle As They Search For The Truth / Courtesy of Circulation(s)
© Maria Siorba, Blank Verse / Circulation(s)
© Dima Tolkachov, Safe Threat / Courtesy of Circulation(s)
À lire aussi
Pour sa 13e édition, Circulation(s) célèbre la Bulgarie
Pour sa 13e édition, Circulation(s) célèbre la Bulgarie
Ce printemps, le festival Circulation(s) signe sa 13e édition au Centquatre-Paris. Du 25 mars au 21 mai 2023, vingt-sept photographes de…
21 mars 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Circulation(s) et WhiteWall font la part belle à la photographie arménienne !
Circulation(s) et WhiteWall font la part belle à la photographie arménienne !
À l’occasion de la 12e édition de Circulation(s), qui se déroulera du 2 avril au 29 mai, le laboratoire photo WhiteWall s’associe…
30 mars 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine