Corentin Fohlen remporte le Prix Roger Pic 2024

21 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corentin Fohlen remporte le Prix Roger Pic 2024
Port-au-Prince 2018. Manifestation contre la corruption dans l'affaire Petro Caribe, une affaire de corruption où 4 présidents et 6 gouvernements sont impliqués. On parle de 3,8 milliards de dollars dilapidés © Corentin Fohlen / Divergence
Saut d’Eau, 2014. Cascade de Saut d’Eau, pèlerinage vaudou et de la fête patronale catholique de la Vierge Marie du Mont-Carmel. C’est sous cette cascade que les pratiquants du vaudou viennent se laver et se purifier. Le vaudou est le ciment social du pays © Corentin Fohlen / Divergence

Le jury du Prix Roger Pic, dont Fisheye est partenaire, a récompensé Corentin Folhen pour Sueurs et tremblements. Dans cette série, le photographe français a documenté le quotidien en Haïti, territoire en lutte permanente. 

Créé en hommage au reporter et cinéaste français dont il prend le nom, le Prix Roger Pic récompense chaque année un ou une photographe au regard humaniste. À cet effet, l’association Scam-Velasquez, en partenariat avec Fisheye, lui octroie une dotation d’une valeur de 5 000 € et organise, entre autres choses, une exposition. Le jury de cette 32e édition s’est réuni et s’est accordé sur Corentin Folhen. Depuis 2010, le photojournaliste indépendant mène un travail au long cours sur Haïti. Au fil de ses projets, il fait fi des clichés misérabilistes souvent accolés à l’État caribéen pour en dévoiler sa richesse. En sondant son passé esclavagiste et colonial puis l’influence qu’ont pu exercer les autres pays, il souligne la résilience d’un peuple.

Dans Sueurs et tremblements, Corentin Folhen s’attache à retracer l’histoire de la violence en Haïti. Celle-ci découle d’abord des empires européens qui, par le passé, ont exploité les différentes ressources du territoire, qu’elles soient humaines, géologiques ou géographiques. Ensuite, il y a eu celle inhérente à la lutte armée, menée pour obtenir l’indépendance. Entamé en 2022, le documentaire entremêle des archives remontant à 2010 à des tirages pris l’an dernier. Par ce biais, le photographe entend proposer une réflexion sur la manière dont ce peuple a pu s’ériger en nation malgré les multiples crises et autres tourments auxquels il a fait face. La série sera projetée le 22 juin prochain dans le cadre du Festival Photo La Gacilly et sera exposée à la Scam du 17 septembre 2024 au 31 janvier 2025.

2022. Palais du roi Henri Christophe dans le nord du pays. Le palais fut détruit par un tremblement de terre en 1842. A l’époque, le roi voulait rivaliser de grandeur avec le château de Versailles en France afin de montrer que le peuple noir, anciennement esclave, était tout aussi ambitieux et capable © Corentin Fohlen / Divergence
2015. Port-au-Prince. Gala de charité contre le cancer organisé par la bourgeoisie. Issue des mulâtres ou de la migration syro-libanaise, elle constitue une caste de riches très fermée qui tient les rênes de l’économie © Corentin Fohlen / Divergence
5 septembre 2022. Limonade. En bord de mer, pèlerinage vaudou et catholique en hommage à Sainte Philomène (Sainte Philomise pour les vaudouisants). Trois jeunes hommes s’amusent à naviguer en équilibre sur un tronc de Palmier. C’est précisément sur cette plage que débarqua l’aventurier Christophe Colomb le 24 décembre 1492 © Corentin Fohlen / Divergence
À lire aussi
Mário Macilau, lauréat du Prix Roger Pic 2023, s’expose à la Fisheye Gallery
Faith © Mário Macilau / Movart Gallery
Mário Macilau, lauréat du Prix Roger Pic 2023, s’expose à la Fisheye Gallery
Du 12 septembre au 21 octobre, la Fisheye Gallery se fera l’écrin des compositions de Mário Macilau. Dans Faith, le lauréat du 31e Prix…
08 septembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Matthieu Nicol et les archives culinaires surréalistes de l’armée américaine
Vending machine with Air Force officer, 1977 © US Army
Matthieu Nicol et les archives culinaires surréalistes de l’armée américaine
Iconographe de profession, Matthieu Nicol est également collectionneur d’images. Parmi celles qu’il privilégie se trouvent les…
06 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
© Glauco Canalis
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
Photographe italien résidant à Londres, Glauco Canalis présente The Darker the Night, the Brighter the Stars [Plus la nuit est sombre...
10 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill