Mário Macilau, lauréat du Prix Roger Pic 2023, s’expose à la Fisheye Gallery

08 septembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mário Macilau, lauréat du Prix Roger Pic 2023, s’expose à la Fisheye Gallery
Faith © Mário Macilau / Movart Gallery
Faith © Mário Macilau / Movart Gallery

Du 12 septembre au 21 octobre, la Fisheye Gallery se fera l’écrin des compositions de Mário Macilau. Dans Faith, le lauréat du 31e Prix Roger Pic s’intéresse à la pratique contemporaine de l’animisme au Mozambique.

En avril dernier, la Société Civile des Auteurs Multimédias (SCAM), en partenariat avec Fisheye Magazine, avait décoré Mário Macilau du Prix Roger Pic. Bien connu au Mozambique dont il est originaire, l’artiste pluridisciplinaire porte un regard généreux sur sa communauté et les nombreux questionnements – qu’ils soient d’ordre identitaire, politique ou environnemental – qui la traversent. Dans ce sillage, Faith, la série primée, témoigne de la pratique contemporaine de l’animisme, cette croyance qui attribue une âme aussi bien aux êtres vivants qu’aux objets et phénomènes naturels. En cela, les esprits des ancêtres peuvent exercer une influence sur toute chose et affecter les jours de ces populations. Avec bienveillance, le photographe immortalise ainsi l’expression des règles de vie, des rites de passage, de la médecine traditionnelle et autres méthodes de guérison qui se transmettent génération après génération. 

Faith © Mário Macilau / Movart Gallery

Au gré de son projet, Mário Macilau esquisse les contours d’une réalité qui lui est familière. Ses monochromes se font ainsi le reflet d’une conception singulière du monde alentour. Également activiste, l’artiste travaille main dans la main avec des groupes socialement isolés. Par le biais de cette démarche, il souhaite sensibiliser son public aux injustices et aux inégalités auxquelles ces personnes se heurtent au quotidien. Spécialisé dans le portrait, il perçoit cette approche comme « une invitation à des scènes d’humanité, de fraternité et d’espoir » et une autre façon de découvrir les modes de vie de ses ancêtres.

Le Prix Roger Pic lui sera remis à la Fisheye Gallery à l’occasion du vernissage qui aura lieu le 12 septembre prochain. Pour celles et ceux qui ne pourraient venir, ses clichés seront exposés jusqu’au 21 octobre 2023.

À lire aussi
Delphine Diallo expose Transmutation à Photofairs New York
© Delphine Diallo
Delphine Diallo expose Transmutation à Photofairs New York
Du 8 au 10 septembre 2023 aura lieu l’édition inaugurale de Photofairs New York. La Fisheye Gallery sera sur place avec Delphine Diallo…
04 septembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Sarfo Emmanuel Annor : visions africaines et rêves de peinture
Sarfo Emmanuel Annor : visions africaines et rêves de peinture
Jusqu’au 26 février, les oeuvres toutes en couleurs de Sarfo Emmanuel Annor sont exposées à la Bridge Gallery, dans le 3e arrondissement…
23 février 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 1 heure   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 9 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet