Corps en réflexion

09 janvier 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Corps en réflexion

Anne Locquen pratique l’autoportrait et le Polaroid. Elle signe avec Ne pas disparaître, un voyage poétique et intime, composé de mises en scène.

Ingénieure de formation, Anne Locquen vit et travaille à La Rochelle. Il y a six ans, elle chine son premier Polaroid dans une brocante et tombe sous le charme de l’objet. « J’ai tout de suite été séduite par la magie de l’instantanéité, j’avais enfin trouvé le support qui allait me donner envie de me lancer », se souvient-elle. Aujourd’hui, elle s’adonne essentiellement à l’autoportrait, une pratique qu’elle a commencée « un peu par hasard ». Dans ses mises en scène, elle a souvent recours au miroir, un objet qui ne cesse de la fasciner.

« Nous sommes des égarés qui traversons le monde tels des fantômes », confie l’auteure de la série Ne pas disparaître. Souvenirs, rêves ou réalité ? Dans les images d’Anne Locquen, les frontières spatiale et temporelle se brouillent et les lectures potentielles se multiplient. « Parler de ce que l’on est, c’est aussi parler de son corps », précise l’artiste qui ne dissocie pas le physique de l’esprit. « Mon corps, je le vis de l’intérieur. Il est un prolongement de mon esprit, et inversement », ajoute-t-elle. Avec ses photos poétiques, Anne Locquen invite à réfléchir sur le rapport aux autres, aux mondes, car le corps constitue « le premier contact avec autrui, la relation à l’autre commence par le corps ».

© Anne Locquen© Anne Locquen
© Anne Locquen© Anne Locquen
© Anne Locquen© Anne Locquen
© Anne Locquen© Anne Locquen

© Anne Locquen

Explorez
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 11 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet