Correspondances estivales

19 juillet 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Correspondances estivales

SimplyCards est une application créée en 2014 qui propose à ses utilisateurs d’envoyer des cartes postales depuis leur smartphone. Le moyen idéal pour partager ses voyages avec ses proches. Cet article est à retrouver dans notre dernier numéro.

La bonne vieille carte postale n’a pas dit son dernier mot. Depuis quelque temps, elle fait son grand retour, en ligne. Chez SimplyCards de Photoweb, elle est même disponible en six langues. Le principe est simple et fidèle au traditionnel support épistolaire : envoyer une pensée à vos proches, accompagnée d’un cliché, en l’occurrence le vôtre. Qu’elle provienne de Facebook, d’Instagram, ou simplement de votre galerie numérique, l’image est personnalisable, tout comme votre texte. Pour envoyer cette carte n’importe où dans le monde, un tarif unique est proposé par l’application de Photoweb : 2,49 euros (soit un crédit). Pour une carte au format XL (15 x 20 cm), il faudra se délester de deux crédits. Une façon de correspondre moderne et personnelle, rendue possible par l’ère numérique.

« Le but est de recréer cette habitude de recevoir une photo directement dans sa boîte aux lettres », confie Frédéric Vignaud, responsable de SimplyCards. « Les timbres et les photos sont personnalisables, et on peut même y ajouter des émojis. » En mettant la technique et la qualité au cœur de ses créations, SimplyCards se dé- marque de ses concurrents. Un amour du détail apprécié par ses utilisateurs, puisque l’appli est la mieux notée du marché. « Nous privilégions la simplicité », ajoute Frédéric Vignaud. « L’interface est intuitive, et l’application, gratuite. » Parfait en période de vacances, l’outil séduira certainement les photographes, novices ou confirmés, en mal de correspondance.

© Shutterstock

© Shutterstock

Cet article est à retrouver dans Fisheye #31, en kiosque et disponible ici.

Explorez
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Petite restauration servie au bar Corail, 1985. © Fonds de dotation Orient Express
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Historien des chemins de fer et spécialiste du patrimoine ferroviaire et industriel, Arthur Mettetal présente Wagon-bar aux Rencontres...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin