Coups de cœur #483 : Elisa Villard et Anastasia Tuzova

11 mars 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Coups de cœur #483 : Elisa Villard et Anastasia Tuzova
© Elisa Villard
© Elisa Villard

Elisa Villard et Anastasia Tuzova, nos coups de cœur de la semaine, sont deux amoureuses de l’argentique et de ses possibilités créatives. Si la première fait naître des récits grâce à un heureux hasard, la seconde s’emploie davantage à approfondir l’espace et les perspectives visuelles sur les choses.

Elisa Villard

C’est en dénichant un appareil argentique dans un brocante, vendu avec une pellicule prétenduement vide, qu’Elisa Villard a la surprise de découvrir une double série : ses propres images superposées à celles d’une famille inconnue, « probablement anglaise et éloignée dans le temps », suppose-t-elle. En est née une série photographique fascinante. « Fruit du hasard et du croisement inattendu de vies parallèles qui se rejoignent le temps d’un souvenir, c’est pour moi la meilleure preuve visuelle de la superposition des temporalités. Chacun·e avance à son rythme, mais en même temps », déclare-t-elle avec poésie. Ainsi, ses images semblent dérouler une pellicule infinie d’images en mouvement, qui s’entremêlent et se font écho, car tandis qu’elle se présente, elle annonce d’emblée : « Je ne sais pas comment me présenter rapidement sans mentionner que c’est dans une salle de cinéma que je me sens le mieux. » Pour cette jeune artiste de 26 ans, l’appareil photographique s’impose comme un « témoin de [s]on regard » autant que comme un moyen privilégié d’accéder à des mondes parallèles au nôtre. 

© Elisa Villard
© Elisa Villard
© Elisa Villard
© Elisa Villard
© Elisa Villard

© Anastasia Tuzova

Anastasia Tuzova

« J’aime le pouvoir d’autoréflexion des personnes qui m’entourent, leur intelligence, leur intérêt pour ce qu’iels font, leur profondeur », confie Anastasia Tuzova. Photographe originaire de Minsk, en Biélorussie, cette jeune psychologue de formation, qui officie sous le pseudonyme Instagram @flyingdeadhouse, explore un mélange de bizarre et de beauté. Si c’est en partie l’état de solitude qui l’inspire dans sa pratique, cette ancienne grande timide a surtout trouvé, en son objectif, une manière de pouvoir enfin regarder les autres dans les yeux, se connecter à elleux, et poser un œil attentif sur le monde. Avec Anastasia Tuzova, la photographie ouvre un espace pour la profondeur et la sensualité visuelles, que l’authenticité rafraîchissante de l’argentique vient magnifier. 

© Anastasia Tuzova
© Anastasia Tuzova
© Anastasia Tuzova
© Anastasia Tuzova
© Anastasia Tuzova
À lire aussi
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en…
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger…
19 février 2024   •  

Explorez
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
© Momo Okabe
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
Dans le prolongement de Fisheye #65, tout juste sorti en kiosque, nous avons sélectionné une série d’ouvrages photographiques consacrés à...
14 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #454 : un message d'absence
© Luma Koklova / Instagram
La sélection Instagram #454 : un message d’absence
L’absence évoque souvent un sentiment de vide, mais il peut aussi faire écho à un sentiment d’apaisement, de nature, ou de calme....
14 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas