Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon

26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
© Tetiana Tytova

Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en sert pour à expérimenter avec le médium tandis que la seconde se plaît à composer des œuvres inspirées de la Côte d’Azur.

Tetiana Tytova

« J’ai grandi avec les livres de Nabokov, Brodsky, Dovlatov et Limonov. Je regardais les films d’Andrey Tarkovsky, de Jean-Luc Godard et de David Lynch. Ce mélange devenait un filtre magique pour observer le monde. Pour une adolescente née en Union soviétique et passionnée par l’art, c’était une liste tout à fait normale », se souvient Tetiana Tytova. Fascinée par la photographie depuis l’enfance, une inclination qu’elle doit à son père, c’est tout naturellement qu’elle a décidé, une fois adulte, d’en faire son métier. « Il développait ses pellicules pendant la nuit, et j’assistais toujours à ce processus qui, à l’époque, me semblait mystérieux. La photographie est ma mémoire. Elle me permet de figer mes émotions, mes opinions, de parler de ce que je suis, de rendre le monde spécial », déclare-t-elle. Oscillant entre des commandes commerciales et des projets personnels, l’artiste d’origine ukrainienne se plaît à expérimenter avec le médium. À l’image, ses modèles se dédoublent ainsi dans des jeux de glitches et de flous travaillés, se parent de textures étonnantes, rappelant la matière des étoffes, ou de couleurs vives qui marquent la rétine. 

© Tetiana Tytova
© Tetiana Tytova
© Tetiana Tytova
© Tetiana Tytova
© Tetiana Tytova
© Lauren Gueydon

Lauren Gueydon

C’est sous le soleil de Marseille que l’envie de devenir photographe de Lauren Gueydon a pris racine. Ce cadre méditerranéen, où elle est née, se trouve aujourd’hui au cœur d’un grand nombre de ses compositions. « Mes tirages parlent de mon quotidien, de ce que je vois ou bien de ce que j’aimerais voir. On y retrouve souvent la mer, car ça fait partie de moi », explique l’artiste de 28 ans. Ses clichés aux lignes épurées font la part belle aux éléments de la nature, qui accueillent des mises en scène généralement décalées et colorées. « Ma démarche est le fruit d’une réflexion mûrie au fil du temps. Construire visuellement une histoire ou une ambiance est ma principale motivation. Chaque prise de vue est minutieusement pensée : je m’interroge sur le cadrage, sur ce que je souhaite exprimer, sur les détails qui captent mon attention », précise-t-elle. Au travers de ses créations, celle qui désire se spécialiser dans la photographie de mode entend tisser une narration dans laquelle « chacune et chacun pourrait s’imaginer ce qu’elle ou il veut »

© Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
À lire aussi
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger…
19 février 2024   •  
Les coups de cœur #480 : Jade Arrighi et Alice Angelini
© Alice Angelini
Les coups de cœur #480 : Jade Arrighi et Alice Angelini
Jade Arrighi et Alice Angelini, nos coups de cœur de la semaine, ont en commun un attrait pour une esthétique faite de contrastes et de…
12 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine