« Dark City », MK et le cœur battant du monde urbain

23 novembre 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
« Dark City », MK et le cœur battant du monde urbain

« Pour moi, une photographie doit attirer le regard, émouvoir, intriguer, stimuler l’imaginaire, et pourquoi pas être le point de départ d’une histoire. Elle doit nous sortir de notre quotidien. À travers Dark City, j’interprète la réalité sous la forme de tableaux à l’esthétisme mystérieux », déclare Michel Kharoubi, alias MK. Réalisateur et photographe, ce dernier capture, à coup de cadrages singuliers et de clairs-obscurs picturaux, la dramaturgie des rues. « J’essaie de créer des images iconiques, poursuit-il. Le travail sur les ombres et la lumière permet de mettre en évidence les éléments clés, de créer une ambiance. » Nourri par le cinéma de genre, la peinture italienne et les créations des membres de Magnum Photo, MK érige un univers graphique, où les passant·es évoluent en protagonistes de récits fugaces, où les silhouettes deviennent des ombres chinoises, les murs et les voitures des taches de couleurs vives captant le regard, attisant l’attention. Une mosaïque stimulante nous invitant à sauter d’un instant à l’autre, à embarquer dans des aventures aussi éphémères que palpitantes pour ressentir le pouls vibrant du monde urbain.

© MK © MK© MK

 

© MK

© MK

© MK© MK

 

© MK

 

© MK

© MK

© MK© MK

 

© MK

© MK

 

© MK

© MK

Explorez
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Petite restauration servie au bar Corail, 1985. © Fonds de dotation Orient Express
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Historien des chemins de fer et spécialiste du patrimoine ferroviaire et industriel, Arthur Mettetal présente Wagon-bar aux Rencontres...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
À l'instant   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin