« Distant » : de l’intimité entre l’Homme et le paysage

12 mai 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
"Distant" : de l'intimité entre l'Homme et le paysage
Jacob est photographe et designer graphique. Il vit à Welington, en Nouvelle-Zélande, un pays dont la beauté et la richesse des paysages est très inspirante. C’est ainsi qu’est née sa série “Distant”, un travail qui interroge la relation entre l’Homme et l’environnement.

Lorsqu’il songe à ses premiers émois photographiques, Jacob se rappelle des heures passées entre les rayons de la section photo de la bibliothèque. À l’époque, il n’avait pas encore Internet et les livres étaient pour lui le meilleur moyen de s’instruire et de s’évader. Il évoque les émotions et la curiosité qu’ont fait naître en lui les dizaines d’ouvrages qu’il a ramené chez lui : il devenait photographe. Aujourd’hui, Jacob a toujours le même appétit pour la découverte. Il ne va plus chercher les images entre les pages des livres mais sur le terrain. Distant est une série emblématique de son parcours et de sa sensibilité.

Extrait de "Distant" / © Jacob Howard
Extrait de “Distant” / © Jacob Howard

« Tous ces endroits me sont familiers. Ils sont ma maison. Et ils m’inspirent », exprime simplement Jacob. Ces scènes minimalistes aux tons neutres, parfois presque éteints en basse lumière, exhalent une nature sacralisée où l’Homme n’est qu’un simple figurant. Elles ont toutes été réalisées lors d’un road trip à South Island, en Nouvelle – Zélande. « J’ai voulu comprendre comment la beauté et l’échelle écrasantes de cet environnement pouvait nous impacter », nous raconte Jacob.

Il évoque entres autres les montagnes spectaculaires et les routes sinueuses qui l’ont conduit à travers ces paysages. Le fil de son voyage lui a inspiré le fil narratif de Distant. Car Jacob précise qu’il ne s’agit pas d’un simple enchaînement de belles images, « il y a une interaction entre ces photos. Chacune fait écho à celle qui suit. Elles se donnent toutes du sens. » Mais s’il fallait n’en garder qu’une, ce serait celle-ci :

Extrait de "Distant" / © Jacob Howard
Extrait de “Distant” / © Jacob Howard

« Lorsque j’ai pris cette image, j’étais à la moitié de mon parcours. Cette photo, ça a été une expérience très spéciale. J’ai attendu une semaine que la première neige tombe. » L’intention de Jacob, c’était justement de se laisser porter par les paysages, de ne pas chercher à « contrôler » ce qu’il voyait et bien de saisir telle quelle la réalité de ce qu’il avait sous les yeux. Il ajoute : « Auparavant, je n’aurais pas accepté que quelqu’un se glisse dans mon cadre – j’attendais qu’il passe son chemin. Je voulais que les paysages demeurent intacts. C’est flagrant dans ma série Gateway. Mais Distant est l’évolution de ce travail. J’ai pris tout ce que le hasard a conduit sur ma route. »

distant-jacob-howard-1distant-jacob-howard-fisheyelemag-2distant-jacob-howard-fisheyelemag-3distant-jacob-howard-fisheyelemag-4distant-jacob-howard-fisheyelemag-8distant-jacob-howard-fisheyelemag-9distant-jacob-howard-fisheyelemag-10distant-jacob-howard-fisheyelemag-11distant-jacob-howard-fisheyelemag-12distant-jacob-howard-fisheyelemag-13

Propos recueillis par Marie Moglia

En (sa)voir plus

→ Découvrez toutes les images de Jacob sur son site : www.jacobxhoward.com

→ Vous pouvez le suivre sur Instagram : @JACOBHOWARDPHOTO

Explorez
L’écocide en ligne de mire
© Oleksandra Zborovska, When The River Left The Shores, 2023
L’écocide en ligne de mire
Ce terme est brutalement réapparu dans l’actualité avec la guerre en Ukraine et la destruction du barrage de Kakhovka, dans le sud du...
29 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes s’attachent à rendre visibles des sujets méconnus ou peu représentés.
03 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
01 mars 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
01 mars 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina