Elles x Paris Photo : la photographie végétale d’Almudena Romero

22 octobre 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Elles x Paris Photo : la photographie végétale d’Almudena Romero

Chaque mois, découvrez, sur l’édition 2.0 du site Elles x Paris Photo deux nouvelles interviews – l’une écrite, l’autre vidéo. Focus, aujourd’hui, sur l’artiste espagnole Almudena Romero, et son œuvre, nourrie par le monde végétal.

En novembre 2020, Paris Photo et le ministère de la Culture, en association avec Fisheye Magazine, lançaient un site web dédié à Elles x Paris Photo – un parcours physique et numérique mettant en avant les artistes féminines présentes au cœur de la foire. Une manière de leur donner la parole, à travers des interviews écrites et vidéo. Depuis le lancement de l’édition 2.0, en mars dernier,  Valérie BelinLaia AbrilJun AhnAlison RossiterJudith Joy Ross, Cig Harvey, Barbara Probst, Malala Andrialavidrazana et Maryam Firuzi se sont succédé. Lumière, aujourd’hui, sur Almudena Romero, artiste visuelle qui, en utilisant des techniques atypiques, repousse les limites du monde photographique, tout en interrogeant notre rapport à la nature.

Née à Madrid en 1986, Almudena Romero développe un travail atypique, s’éloignant de la photographie dite « traditionnelle ». Fascinée par le monde végétal, elle s’inspire notamment du changement annuel de la pigmentation des plantes, utilise la production de chlorophylle, et imprime littéralement ses images sur des feuilles. « Si l’on pense à la photographie au-delà des prismes de l’argentique ou du numérique, on gagne en pluralité des formes et des espaces où elle peut exister, et cela ouvre la porte à des processus respectueux de l’environnement », précise-t-elle.

Engagée, la créatrice prend pour modèle la diversité et la complexité du monde naturel pour interroger notre manière de penser, et dénoncer certaines injonctions sociétales. « Dans Offspring, j’utilise par exemple la stratégie de reproduction sélective des plantes pour exprimer mes opinions sur la maternité (…) Les plantes se reproduisent en fonction du contexte – de la même manière, je n’ai pas envie d’être mère à cause de la crise environnementale que nous vivons », confie-t-elle. Pour Almudena Romero, le regard de femme est moins important que le regard féministe. S’affranchissant d’une quelconque notion de genre, elle construit, à travers ses images conceptuelles, un dialogue passionnant, et invite le public à se questionner : « Nous devrions utiliser les étiquettes “artistes non engagés”, “artistes non féministes”, et commencer à assumer que la norme, c’est être féministe, et que le radical, c’est de ne pas l’être ! », conclut-elle.

 

Un entretien à découvrir sur le site Elles X Paris Photo.

 

© Almudena Romero / lauréate 2020 Résidence BMW

© Almudena Romero© Almudena Romero

© Almudena Romero

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
© Veronique Van Hoorick / Instagram
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram partagent un attrait pour les images au grain saillant. Dans des approches...
16 avril 2024   •