Eric Van Nynatten : poésie urbaine

08 novembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Eric Van Nynatten : poésie urbaine

Fasciné par le cinéma, Eric Van Nynatten, photographe installé à Brooklyn, s’est tourné vers le 8e art après avoir appris le dessin et la peinture. « J’aime imaginer que mes clichés sont des scènes d’un film. Je veux que le regardeur prenne part à l’expérience, qu’il ressente quelque chose », explique-t-il. Depuis environ cinq ans, l’artiste se spécialise dans la street photography, capturant les rues de New York et des villes qu’il découvre au gré de ses voyages. « Je donne à voir les nombreux espaces et perspectives d’un territoire », ajoute-t-il. Inspiré par les travaux d’Ernst Haas et Fred Herzog, l’artiste s’applique à développer une palette de couleurs singulière, donnant à l’espace urbain une dimension romantique. « Je suis en quête d’une lumière unique, je la cherche inlassablement dans chaque métropole que je visite », précise-t-il. Une œuvre cinématographique aux lignes dynamiques.

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten© Eric Van Nynatten

© Eric Van Nynatten

Explorez
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Le musée du quai Branly - Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Familia 1 © Felipe Romero Beltrán
Le musée du quai Branly – Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Julie Gough, Priyadarshini Ravichandran et Felipe Romero Beltrán sont les lauréat·es du Prix pour la photographie du musée du quai Branly...
20 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin