Expérimentations psychédéliques

17 novembre 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Expérimentations psychédéliques

« C’est très excitant, peut-être même plus que de prendre des photos », confie Dustin Adams. Ce Californien de 29 ans est chef dans un restaurant japonais le jour, fabricant de pellicules photo la nuit. Tout a commencé il y a dix ans. Un copain lui montre un cliché altéré par une fuite de lumière, causée par un défaut de l’appareil.

« J’ai trouvé ça magnifique, raconte le jeune homme, alors j’ai eu envie de reproduire cet effet en concevant une pellicule spéciale qui créerait ce type de déformation. »

Fish Eye Magazine | Expérimentations psychédéliques
© Dustin Adams

Peintures

Il lui faut presque dix ans pour maîtriser le procédé et obtenir un résultat satisfaisant. Comment ? Dustin confie que c’est assez difficile à expliquer, alors que la méthode est très simple. « J’utilise une boîte qui permet de prendre la lumière de différentes façons, en la reflétant sur une pellicule holographique, [la Kodak Gold 400 iso]. »

Le photographe obtient alors des rayons colorés qui impriment un nouveau spectre sur le film ainsi déformé. « C’est un peu comme d’appuyer sur un interrupteur pour éteindre ou allumer une lumière », résume-t-il. L’effet obtenu est très étonnant : les images réalisées à partir des pellicules de Dustin ressemblent à des peintures, où le violet et le rouge dominent.

Fish Eye Magazine | Expérimentations psychédéliques
© Dustin Adams
Fish Eye Magazine | Expérimentations psychédéliques
© Dustin Adams
Fish Eye Magazine | Expérimentations psychédéliques
© Dustin Adams
Fish Eye Magazine | Expérimentations psychédéliques
© Dustin Adams

Un rouleau est conçu en dix minutes. Sur un mois, Dustin en produit une centaine. Une fois mis en vente, ils partent comme des petits pains. Aujourd’hui, le photographe tente d’étendre sa gamme en créant d’autres couleurs. « J’essaie d’obtenir un vert bleuté et de l’orange, mais c’est très dur. Il faut des heures d’expérimentations pour obtenir un résultat qui soit le moins aléatoire possible. » Dustin aurait voulu être peintre ; il y est presque parvenu.

En (sa)voir plus

Pour découvrir d’autres images de Dustin, rendez-vous sur son site : www.dustinadamsphoto.com

Pour acheter ses pellicules, cliquez ICI.

Explorez
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
© Veronique Van Hoorick / Instagram
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram partagent un attrait pour les images au grain saillant. Dans des approches...
16 avril 2024   •  
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #451 : la vie simple
© Melissa Alcena / Instagram
La sélection Instagram #451 : la vie simple
De la photographie de paysage à la nature morte en passant par l'autoportrait, notre sélection Instagram de la semaine est une ode...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill