Fisheye vous ouvre les portes du Salon de la Photo 2019

23 juillet 2019   •  
Écrit par Julien Hory
Fisheye vous ouvre les portes du Salon de la Photo 2019

La billetterie du Salon de la Photo 2019 est ouverte. Fisheye offre des invitations à tous les passionnés de photographie. On vous donne rendez-vous Porte de Versailles du 7 au 11 novembre.

Pour sa 12e édition, le Salon de la Photo reprend ses quartiers Porte de Versailles. Pendant 5 jours, il réunira les plus grandes marques du monde de l’image, mais aussi des écoles et des groupements professionnels, qui viendront dévoiler leurs nouveautés et originalités.

Autour des présentations des nouvelles tendances technologiques, des expositions et évènements seront au programme. Parmi eux, l’exposition Un regard contemporain dans la collection de Florence et Damien Bachelot sera le thème de la Grande Expo annuelle du salon. Comme l’explique Simon Edwards, son directeur artistique : « Le Salon de la Photo souhaite mettre à l’honneur ces collectionneurs passionnés qui, loin des engouements de la mode, accompagnent la création française et internationale. »

Fisheye vous invite

Si vous deviez encore être convaincu, Fisheye vous invite au Salon de la Photo. Vous avez bien compris : grâce à votre magazine préféré, vous pourrez entrer gratuitement dans ce temple éphémère de la photographie. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de vous rendre sur la page dédiée aux invitations au Salon et de suivre les instructions. Le mot de passe : FHEYE19. Et voilà, vous êtes invités !

En attendant, vous pouvez encourager Boris Allin alias Boby, l’artiste soutenu par Fisheye à l’occasion des prix ZOOMS 2019. Ces prix initiés par l’équipe du Salon de la Photo mettent en valeur la profession de photographe. On vous attend !

 

Salon de la Photo 2019

Parc des Expositions – Porte de Versailles

Du jeudi 7 au dimanche 8 novembre : 10h00 – 19h00

Lundi 11 novembre : 10h00 – 18h00

 

© Boby

© Boby

© Boris Allin

© Boris Allin

Explorez
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet