Focus #68 : Le cosmos imaginaire de Marguerite Bornhauser

13 décembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
05:53
© Fisheye Magazine

C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Cette semaine, Marguerite Bornhauser s’affranchit du réel pour créer un univers fantastique inspiré par l’antiquité.

Vous le savez, au sein de la rédaction Fisheye, on aime autant les photos que leurs récits ! Alors nous avons lancé, en mars 2022, un objet multimédia dont le 68e épisode sort ce mercredi. Au cœur des Focus, les artistes se dévoilent et partagent avec nous quelques anecdotes. Succédant à 67 auteurs et autrices, Marguerite Bornhauser rapporte de sa résidence sur un chantier archéologique arlésien des images évocatrices d’un cosmos ancien, où les échelles et les époques se brouillent pour s’affranchir du réel et « perturber les spectateurices ».

« On se sent tout petit face à l’immensité du temps, face à ces pierres qui, elles, restent pour l’éternité. Je me suis dit que le meilleur moyen de photographier le temps, c’était de travailler sur les échelles : de l’infiniment grand à l’infiniment petit », confie Marguerite Bornhauser. Situé sur une ancienne verrerie, le chantier archéologique qu’elle découvre abrite des ruines de deux maisons – l’une datant du 2e siècle, et l’autre du 1e siècle avant Jésus Christ. Sur les murs de la seconde, des fresques sublimes, vestiges d’une richesse passée. Inspirée, la photographe décide de se les approprier pour ériger un univers évoquant l’espace, où ces fragments d’enduits peints deviennent tantôt des roches gigantesques, tantôt des débris microscopiques. Un voyage à travers un cosmos fantasmé aussi immersif qu’engagé : « On vit dans un monde où il y a cette menace du dérèglement climatique et ça permettait de s’imaginer un monde où il n’y aurait plus rien, à part ces fragments antiques », confie l’artiste.

Un périple spatial contemplatif à (re)découvrir dans Focus #68.

À lire aussi
Retour à la poussière : les ruines cosmiques de Marguerite Bornhauser étincellent aux Rencontres d’Arles
Retour à la poussière [Back to dust] © Marguerite Bornhauser
Retour à la poussière : les ruines cosmiques de Marguerite Bornhauser étincellent aux Rencontres d’Arles
Au Musée départemental Arles antique, Marguerite Bornhauser convoque un cosmos hors du temps, inspiré par les fragments d’histoire…
25 août 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Songes d’un jour d’été
Songes d’un jour d’été
Publié aux éditions Poursuite, l’ouvrage Moisson Rouge, de la photographe française Marguerite Bornhauser donne à voir une nature…
08 septembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill