Giulia Bersani : « Bruttina »

01 juillet 2016   •  
Écrit par Marie Moglia
Giulia Bersani : "Bruttina"

Ce projet en cours est une recherche personnelle autour du sentiment d’insécurité des filles vis-à-vis de leur corps. En italien, bruttina signifie « laid ». Pendant deux ans, Giulia Bersani a donc photographié plus de trente jeunes femmes mal dans leur peau. À travers son objectif, elle a saisi la fragilité de ces filles, qui sont comme prisonnières d’un corps qu’elles n’aiment pas. La photographe raconte : « Nous nous sommes confiées, nous avons parlé de nos sentiments et notre adolescence passée. Ensemble, nous avons trouvé du courage. Je me retrouve beaucoup en elles. » Avec Bruttina, Giulia Bersani adresse un message peut-être inconsciemment engagé. Elle révèle avec délicatesse le malheur d’être une femme dans une société qui impose des impératifs de beauté séduisants, pernicieux voire dangereux. Comment se construire et accepter son corps, presque encore inconnu au sortir de l’adolescence, quand le modèle universel est un fantasme ? Giulia Bersani nous plonge dans l’intimité de ses modèles. Elle les met à nu. Et leur montre, aussi bien qu’à nous, la beauté qui leur appartient.

© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani

© Giulia Bersani

© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani

© Giulia Bersani © Giulia Bersani

© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani
© Giulia Bersani

© Giulia Bersani © Giulia Bersani

Images par © Giulia Bersani

Explorez
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •