La banlieue surréaliste de Tom Nicholas Lewis

19 août 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La banlieue surréaliste de Tom Nicholas Lewis

« Tumblr a été mon “éveil sexuel” à la photographie, grâce à des artistes comme Kyle Thompson et Leif Podhajsky. Peu de temps après, j’ai reçu un Canon 500D pour mes 14 ans, et j’ai commencé à jouer avec Photoshop », se souvient Tom Nicholas Lewis. Aujourd’hui installé à Melbourne, l’auteur s’inspire des banlieues qui l’entourent pour bâtir un univers surréaliste où tout semble légèrement dénoter. « Je suis inspiré par les mondes étranges qui germent dans mon esprit, peuplé d’humains vêtus d’habits fous sortant leurs pistolets pastel dans des zones urbaines étranges », commente-t-il. Ballons enflammés, glitchs corporels, jardins trop ordonnés… Dans ses images, Tom Nicholas Lewis capte l’inattendu, la touche d’insolite qui fait germer le chaos. Des terrains de basket multicolores aux modèles anonymes, leurs visages recouverts par de longs cheveux, chacune de ses créations s’impose comme l’introduction d’une aventure palpitante. Des péripéties au cœur desquelles on erre, dans une délicieuse quête de sens, parmi l’absurdité visuelle perpétuelle.

© Tom Nicholas Lewis

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis© Tom Nicholas Lewis

 

© Tom Nicholas Lewis

© Tom Nicholas Lewis

Explorez
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
© Ezequiel Rivero / Instagram
La sélection Instagram #455 : Élément H2O
Par la puissance de son courant, l’eau s’impose comme élément d’inspiration pour les photographes de notre sélection Instagram de la...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin