La sélection Instagram #316

21 septembre 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #316

De la lumière à l’obscurité, des flous artistiques à la précision du minimalisme, les photographes de notre sélection Instagram #316 ont pour point commun de nous faire rêver.

@velvet.archives

« J’aime montrer aux gens à quel point ils sont beaux »,

écrit la mystérieuse @velvet.archives, en guise de description sur Instagram. Photographe de mode et directrice artistique, l’autrice expose ici ses portraits, teintés de couleurs pop, et voilés d’un filtre délicieusement rétro. Un compte illustrant avec brio le « body positivisme ».

© Velvet Archives / Instagram© Velvet Archives / Instagram

© Velvet Archives / Instagram

@hritik.jpg

Si on ne sait rien du photographe qui se cache derrière le pseudonyme @hritik.jpg, sa galerie Instagram nous emporte dans un univers enchanteur, éclairé par la lumière crépusculaire. Ciels flamboyants, immeubles cuivrés, nuages duveteux et astres lumineux se croisent sur son compte, formant un tout paisible et minimaliste.

© Hritik / Instagram© Hritik / Instagram

© Hritik / Instagram

@hellojoe1992

Installé à Berlin, Jerry Joe capture à l’argentique des scènes de vie. Du portrait au paysage en passant par la street photography, l’auteur capture, avec une délicate lumière, les sensations que procure une errance dans notre ville favorite. Une belle découverte.

© Jerry Joe / Instagram© Jerry Joe / Instagram

© Jerry Joe / Instagram

@tay_in_the_hay

C’est à Madrid que vit Taylor Petrie, alias @tay_in_the_hay. Le photographe y réalise des clichés sensuels, drôles et estivaux. D’une soirée arrosée entre amis aux siestes lors d’un après-midi ensoleillé, il capte chaque détail d’un quotidien rêvé.

© Taylor Petrie / Instagram© Taylor Petrie / Instagram

© Taylor Petrie / Instagram

@lucianamartiphoto

Pour Luciana Marti, le 8e art est une question d’échange. « Je prends des photos et elles me prennent », écrit-elle d’ailleurs sur son compte. Guidée par ses émotions, la photographe imagine des mises en scène intimistes et se dévoile, face à l’objectif avec une pudeur touchante. Une collection des plus raffinées.

© Luciana Marti / Instagram© Luciana Marti / Instagram

© Luciana Marti / Instagram

Image d’ouverture : © Velvet Archives / Instagram

Explorez
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill